Will – Le Jardin des Couleurs (Aire Libre – Champaka)

will-jardin-couleurs-couv

Accom­pa­gnant une exposi­tion à la galerie Champa­ka à Bruxelles, voilà le second ouvrage consa­cré à l’oeuvre de Will en se focali­sant plus sur son travail en dehors de la série qui lui est associée, Tif et Tondu, après Collec­tion privée. Décors pour films d’ani­ma­tion, illus­tra­tions, peintures diverses, on retrouve un Will heureux d’échap­per aux délais de la BD pour se consa­crer à un travail plus libre, sans contraintes. On peut d’ailleurs se poser la question de son destin s’il n’avait pas croisé le chemin de Jijé.
Le livre présente des images en pleine page et on retrouve évidem­ment pas mal de doublons par rapport à Collec­tion Privée – que je préfère question objet malgré des repro­duc­tions plus petites – mais c’est telle­ment agréable de retrou­ver le geste de Will et ses ambiances très années 60/​70 que je ne vais pas faire mon privi­lé­gié. Si vous n’avez pas trouvé Collec­tion privée, préci­pi­tez-vous et si vous aviez déjà le premier bouquin, vous risquez de craquer quand même :-)

will-jardin-couleurs-1

will-jardin-couleurs-2

will-jardin-couleurs-3

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

12 commentaires

  1. C’est vrai;je l’aime bien ”quand même” ce jardin des couleurs.Pour les joueurs,une même et anecdo­tique erreur de légende est présente dans les deux livres.Assez incon­grue autant qu’inintéressante.

  2. Je connais hélas toutes ces histoires (bouh);pas le ”Roman de Renart” de Hausman,également prévu en réédition…(prix-un peu-moins sympathique)…c’est de la culture de ”patrimoine”,et je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle.

  3. Je ne sais pas vraiment ce que je veux dire…Disons que c’est un senti­ment (proba­ble­ment pas partagé)un peu amer sur mes propres achats de ces derniers temps…Alors qu’en musique,cinéma,je reste toujours en éveil,tout en me nourris­sant d’un passé ample et riche;en bd,l’excitation,peut être une forme de naive­té semblent s’estomper(au profit de l’illustration).C’est finale­ment sans doute de la culpabilité?!Enfin,s’ils ressortent les ”Chevalerie”,”grecs” de René Follet,je range­rai mes scrupules…

    • @julien : disons qu’en BD, les raretés sont à chercher du côté US voire germa­nique. On peut diffi­ci­le­ment s’esbau­dir d’his­toires de Will en feignant la décou­verte. Ça va être de l’esprit Spirou, très agréable, mais pas renver­sant non plus. Je pense qu’il y a des choses plus pointues dans les années 70/​80 dans les magazines pas pour jeunes qui mérite­raient réelle­ment une redécou­verte. Ce qui est embêtant ici, c’est qu’on se retrouve avec des histoires pour enfants au prix vieux collectionneur.

Laisser un commentaire