Rick et Morty, meilleure série d’animation du moment ?

Rick et Morty est une série d’ani­ma­tion créée en 2012 par Justin Roiland et Dan Harmon , le type à l’ori­gine de Commu­ni­ty qui s’est lancé dans cette aventure après s’être fait lourder de ma série débile préférée.

rickmorty

Marty est un collé­gien plutôt frous­sard dont le grand-père Rick, visible­ment alcoo­lique, a la parti­cu­la­ri­té d’être un génie scien­ti­fique qui a besoin de son petit-fils pour ses expériences et autres expédi­tions. Il le détourne donc du droit chemin – de l’école – pour l’envoyer dans des univers louches et excitants mais surtout mortels à la grande frayeur de Morty qui en fait dans son panta­lon. Le duo est un énorme clin d’œil à la série cinéma Retour vers le futur.
En plus des deux sus-cités, il y a le père de Marty qui est une espèce de looser qui ne supporte pas son beau-père Marty, la mère de Marty qui une chirur­gienne cheva­line et sa grande sœur – une ado typique US.

Visuel­le­ment, on est très proche des Simpson qui ont été visible­ment une source d’ins­pi­ra­tion (la maison de Marty – et de son grand-père qui cohabite – est la copie quasi conforme de celle des Simpson). Ça ne veut à desti­na­tion de jeunes adultes et c’est donc plus crade que les Simpson – dans le premier épisode, Marty est obligé de dissi­mu­ler des espèces de pommes de pin dans son rectum pour passer une douane extra-terrestre (je n’invente rien), dans le second il se retrouve dans le rêve sexuel d’un person­nage de rêve (je n’invente rien) dans lequel sa propre sœur lui propose de s’envoyer en l’air. Après il y a des chiens qui parlent et qui prennent le contrôle de la Terre – non, je n’invente rien. Tout ça pour que Morty ait de bonnes notes en math.

C’est donc complè­te­ment barré et très drôle si on a une petite culture geek. Ça passe en ce moment sur France 4 tous les vendre­di soirs très tard – en VOST donc – mais tous les épisodes (deux saisons) – sont dispo­nibles en anglais sur le site Adult Swim qui est le producteur/​distributeur.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Tags from the story
,
Join the Conversation

33 Comments

    1. oui c’est tout à fait ça, ça va telle­ment vite que c’est appré­ciable de regar­der les person­nages plutôt que les sous-titres, ou manquer une réplique sur 2. En plus en VF tu as des sous-enten­dus de clins d’œil de private jokes qui peuvent être zappés dans le speed de l’action en VO. Je supporte la VF pour les séries animées, c’est souvent bien fichu.

    2. Je pense tester la VF pour cette semaine pour voir ce que ça donne. Pour les Simpson par exemple, je préfère la VF à la VO. Ou alors il faut laisser la VO sans sous-titrage mais il faut avoir un bon niveau d’anglais et une bonne culture générale US.

  1. Je trouve qu’on est gâtés en ce moment coté séries animées (coté ricain en tout cas) entre Adven­ture Time, Steven Universe et Gravi­ty Falls il y a de quoi se faire plaisir tant graphi­que­ment que scénaristiquement !

    1. Je vais deman­der au fiston – qui me râle dessus parce qu’il m’avait présen­té R&M sur l’ordi et j’avais fait la fine bouche à l’époque. Mais ça me gonfle de regar­der des anima­tions sur l’ordi parce que c’est une raison de plus pour glander. Alors que la télé me permet des horaires hors boulot – et sur grand écran en plu.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *