Superstore, une série humoristique US qui me fait rire

superstore

NRJ12 vient de débuter (tous les samedi soirs) la diffu­sion de Super­store, une série humoris­tique de Justin Spitzer diffu­sée aux States sur NBC.
Elle narre les émois, mésaven­tures et petits tracas des employés d’une grand surface. En fait, j’ai été très surpris de retrou­ver la struc­ture de Commu­ni­ty (voir ici) : un beau mec débarque dans un endroit où il doit trouver sa place, motivé par une jolie fille qui se refuse genti­ment, le respon­sable du magasin est un gentil gars un peu dépas­sé par les évène­ments… Avec plein d’acteurs issus des diverses minori­tés raciales – ce qui est cohérent avec le métier qu’ils exercent, pas comme dans ces commis­sa­riats mixtes que l’on voit à longueur de temps à la téloche (mon person­nage préfé­ré est pour l’instant la chargée de la sécuri­té du magasin, une costaude fan des armes à feu qui a craqué sur notre héros…).

Pour être tout à fait honnête, je ne pense pas que ça atteigne les niveaux de douce folie de Commu­ni­ty mais j’ai rigolé fort plusieurs fois à chaque épisode et c’est plutôt un bon signe je trouve.

Ne regar­dez pas ce trailer si vous comptez vous y mettre, ça divul­gâche bien trop.

Mise à jour du 01/​11/​2019

Encore plus agréa­ble­ment surpris tout au long de la première saison où les person­nages prennent de plus en plus de densi­té, où les failles de chacun se révèlent, où les auteurs sous-entendent des choses cruelles que même les héros ne veulent pas entendre, chacun pris dans sa bulle. Jusqu’à un final que je n’ai pas vu venir mais parfai­te­ment logique.

Et commence la saison 2. Assez catas­tro­phique. Les person­nages princi­paux ne semblent plus avoir de relations, les gags frisent le pathé­tique et le person­nage de la costaude intrai­table devient gentille (!) proba­ble­ment parce qu’elle repré­sente une certaine Amérique profonde fan de l’autodéfense. Bon, ben, je vais pouvoir regar­der autre chose le samedi soir.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *