Pierre et le loup – Suzie Templeton & Prokofiev

Vu sur Arte pendant les fêtes, ce très beau film d’ani­ma­tion de l’anglaise Suzie Temple­ton. Cinq années de ”stopmo­tion” (comme pour Wallace et Gromit quoi, on fait bouger petit à petit chaque person­nage pour créer le mouve­ment) pour une relec­ture actua­li­sée de la célèbre pièce musicale de Proko­fiev. Pierre est un gamin solitaire et buté dans une ville de l’Est lépreuse avec pour seuls amis un canard dégin­gan­dé et une pie qui ne vole pas. Derrière une barrière de bric et de broc construite par son grand-père se trouvent la forêt et le loup.
C’est assez glauque et très drôle à la fois (la pie se voit attacher à un ballon pour tenter de voler) et il semble­rait que vous puissiez le vision­ner en entier ci-dessous.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

7 commentaires

  • Vu égale­ment et beaucoup aimé;ce décor est ce qu’il y a de plus réaliste;mélanger le vécu,la misère dans ce cadre là,dans cette époque là qui est la notre avec des moments de grace,une figure intemporelle…Héritage fabuleux-car illus­trant SON époque-de TRNKA​.Je garde aussi en mémoire les travaux du canadien Frédé­ric Back(?)Bon,alors,évidemment les chats en prennent toujours plein la gueule…D’où est-ce que ça vient ça,les chats comme allégo­ries si négatives(Comment ça ”de Mandrake”)de nos amis les humains..?

  • Le décor est en effet magni­fique et il faut voir le making of qui montre comment ils ont construit ça (un studio polonais si j’ai bien compris).

    • Oui, c’est un travail de malade, je dois le recon­naître (Malher parle de ce genre de boulot avec beaucoup d’humour).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *