Norman Lindsay (part III)

J’ai déjà fait trois billets sur Norman Lindsay, cet illustrateur australien amoureux des femmes, mais comment résister à cette capacité à suggérer la chair et le grotesque avec tellement d’esprit. Si Frazetta n’a pas vu son travail, je veux bien manger un picotin d’avoine. Il n’est pas facile de trouver des images de son travail sur le Net, mais monsieur Beautiful Grotesque a trouvé une vraie mine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *