Louis-Ferdinand Quincampoix

    Il y a longtemps, Appol­lo, le scéna­riste aux innom­brables récom­penses, était jeune et fier sur sa Peugeot SP 103 et il adorait Lucky Luke au point de créer avec son vieux pote Mad une histoire de grand dégin­gan­dé à qui il arrive des aventures étonnantes.

LFQ se battait donc dans le bayou contre le Klu Klux Klan avant d’affron­ter des goules gavées de bon choco­lat Sénagal dans les bas-fonds de Paris et de partir se les geler dans le grand Nord canadien. Trois albums entre la curio­si­té et le mythe enlumi­nés par le dessin de Mad qui oscil­lait entre talent pur et truc bâclé. Le genre de choses qui n’arrivent plus dans un univers BD plus que corse­té et ”profes­sion­na­li­sé”.
Depuis, Mad est parti rejoindre le Grand Manitou. Paix à son âme.

 » couv tome 2    »couv tome 3
» voir une planche

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

19 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *