Blotch par Blutch (Fluide Glacial)

blutch t2 couv

En retour­nant mon tome 2 du Blotch de Blutch, je me suis rendu compte que le prix était indiqué en francs (français). Vingt ans se sont donc écoulés et le génial dessi­na­teur humoris­tique fait désor­mais partie de l’Histoire de la BD.

Blotch, c’est un hommage à Fluide Glacial et c’est aussi un au revoir. On sait que Blutch débute dans le magazine après avoir gagné un concours. Il va s’en servir d’abord pour expéri­men­ter avec des histoires très référen­cées (séries télé US des années 1960 notam­ment), créer une héroïne (Miss Sunny­moon) aux aventures de plus en plus étranges et revenir à l’humour avec l’excellente série Rancho Bravo scéna­ri­sée par Jean-Louis Capron (M.Cornélius) qui détourne les codes du western classique avec brio.

blutch blotch pl3

Avec Blotch, Blutch joue sur les codes de l’autobiographie qu’il a déjà explo­rée avec Le petit Chris­tian. Blotch est un double fiction­nel dessi­na­teur qui travaille pour une revue humoris­tique de l’entre deux-guerres parti­cu­liè­re­ment conser­va­trice qui s’appelle… Fluide Glacial. On retrouve diffé­rentes person­na­li­tés du magazine détour­nées (notam­ment un jeune débutant nommé Goussein) en mode artistes ratés imbus de leur personne.

bloch blutch fluide glacial

En relisant ces histoires vingt ans après, on se demande à quel point Blotch reflète le senti­ment de Blutch vis à vis de la BD à l’époque. Évidem­ment, Blotch semble le repous­soir parfait de Blutch : il déteste tout ce qui est moderne, la jeunesse, le jazz, le cubisme et tout ce qui sort d’une culture franchouillarde de droite. Mais Blotch semble aussi très proche de Blutch dans sa forme pessi­miste. Blotch est très fier d’un travail sans réelle valeur artis­tique mais trouve des fans parmi des gens de quali­té (actrice volca­nique, génie de la trompette). Son travail ne lui permet pas une recon­nais­sance plus impor­tante voire de gagner beaucoup d’argent. Ça lui permet de vivoter au jour le jour entre compro­mis­sion et facili­té. Plus cruel, lorsque Blotch tente d’échapper au dessin d’humour, il découvre une peinture tout aussi commer­ciale et déprimante.

bloch blutch fluide glacial 01

Finale­ment, après lui avoir trouvé une copine aimante, Blutch abandonne son double repous­soir pour dévelop­per des projets plus diffi­ciles chez des éditeurs plus impor­tants. Mais Blotch semble le rattra­per avec le projet Tif et Tondu.

blotch blutch t1 couv

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

4 Commentaires

  1. John Warsensays: John Warsen

    Tu réhabi­lites mon envie de lire son Tif et Tondu. Merci. J’avais appré­cié Lune l’envers, aux influences situées quelque part entre la nouvelle vague française des années 60, Jean-Claude Forest, Terry Gilliam. Après, son truc de refaire des pages de ses auteurs favoris, j’avais trouvé ça peu créatif. Etre persua­dé de son propre génie peut nuire. Tu l’as lu, son Tif et Tordu ?

    1. Li-Ansays: Li-An

      J’ai lu la version souple (on en est à quatre versions, une politique édito­riale classique avec Blutch où les éditeurs tentent de rentrer dans leurs frais en faisant feu de tout bois) qui finit en eau de boudin puisque la dernière partie est consti­tuée du story board https://​www​.li​-an​.fr/​b​d​-​d​u​-​m​o​m​e​n​t​/​b​l​u​t​c​h​-​t​i​f​-​t​o​n​du/. Je vais peut-être me faire offrir la version couleur pour la fête des Pères. Ça se lit bien et mieux que ses trucs les plus tirés par les cheveux. Lune l’envers était bien, je l’ai chroni­qué quelque part par là.

  2. Yossariansays: Yossarian

    Ah Blutch ! J’appré­cie beaucoup le dessin du bonhomme, même si sa reprise de Tif et Tondu m’a laissé perplexe (faudrait que je la relise). Mais avec Blotch, on atteint les sommets.

    1. Li-Ansays: Li-An

      Oui, Blutch est souvent associé à perplexi­té quand il part dans ses recherches persos. Il y a des choses vraiment diffi­ciles à lire ou à relire.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *