Louis-Ferdinand Quincampoix

    Il y a longtemps, Appol­lo, le scéna­riste aux innom­brables récom­penses, était jeune et fier sur sa Peugeot SP 103 et il adorait Lucky Luke au point de créer avec son vieux pote Mad une histoire de grand dégin­gan­dé à qui il arrive des aventures étonnantes.

LFQ se battait donc dans le bayou contre le Klu Klux Klan avant d’affron­ter des goules gavées de bon choco­lat Sénagal dans les bas-fonds de Paris et de partir se les geler dans le grand Nord canadien. Trois albums entre la curio­si­té et le mythe enlumi­nés par le dessin de Mad qui oscil­lait entre talent pur et truc bâclé. Le genre de choses qui n’arrivent plus dans un univers BD plus que corse­té et ”profes­sion­na­li­sé”.
Depuis, Mad est parti rejoindre le Grand Manitou. Paix à son âme. 

 » couv tome 2    »couv tome 3
» voir une planche

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

19 commentaires

  1. Je suis démas­qué ! Une galerie Mad serait appré­ciée au moins par une personne, comme tu peux t’en douter. Par un hasard oppor­tun Ferdi hantait juste­ment mes crobards ces derniers temps, extrait : membres​.lycos​.fr/​h​i​l​m​a​rch…

  2. Venant de ta part, ce commen­taire était atten­du Arnaud :-) Je ferai peut être une petite galerie Mad avec les dessins que je possède…

  3. Tu n’es pas en train d’arro­ser ta dinde, Totoche ? Il va falloir que je farfouille dans mes affaires pour retrou­ver ça (sans compter que Arnaud en avait reçu déjà quelques uns :-))

  4. MAD…Hormis sa réputa­tion et ses quelques appari­tions dans Spirou qui m’avaient impressioné(1990)je te serai gré de la creuser cette galerie(poilade involontaire)15 ans qu’il est parti,non..?
    Et puis,tiens,on ne salue­ra jamais assez le talent d’Appollo ;

  5. Pas trop saluer Appol­lo. Ça peut lui monter à la tête :-) 
    Bon débal­lage de cadeaux à tout le monde (faut que j’y aille, moi !).

  6. Je profite de cette visite pour soute­nir vigou­reu­se­ment ceux qui réclament une galerie. M’enfin, quoi, s’il y a quelqu’un qui peut le faire c’est bien toi non ? (Ô grand biblio­phile !) Ou Appo, mais il est toujours en vadrouille et je doute que ses cartons le suivent. En plus il est hype mainte­nant. Devrait en profi­ter pour récla­mer une belle intégrale de LFQ à ses éditeurs tiens !

  7. C’est vrai qu’il pourrait tenter le coup de l’inté­grale :-) Pour la galerie, j’y ai pensé sauf que je n’ai pas remis la main sur les scans que je t’avais envoyé il y a longtemps. Pfff, j’ai trop de choses à faire…

  8. Ha ha, en cherchant mon cahier Debarre je suis retom­bé sur mon dossier Mad ! Pas grand chose à se mettre sous la dent (rien qu’avec les Marg’ tu dois avoir plus de matériel) mais les illus pour Spirou mérite­raient d’être scannées correc­te­ment. Pour ce qui est des scans qu’Ap­pol­lo m’avait envoyé il y a une dizaine d’années ils sont sur un cd de sauve­garde pas loin alors pas de soucis.

    Halala, tout ceci est bien tentant… Mais pour l’ins­tant je préfère me consa­crer à mes mises en couleur (je dispose pas d’un ordi tout le temps donc vaut mieux pas me disperser)

  9. coucou les amis…

    à la décou­verte du dessin lors de mes jeunes années, j’ai un jour acheté les 2 premiers volumes du Quincam­poix il y a … pfiiouuuuu 17 ans ?!

    c’est plein d’émo­tions que

    je viens d’ache­ter d’occaz le 3ème volume !

    Et j’ai à peine lu par ci par là (merci le web) l’his­toire à la fin tragique de Mad.

    Et il n’y aura jamais de fin aux aventures du bayou !

    Juste vous dire qu’à travers vos quelques post ici, vous êtes une des seules traces de ces volumes, et aussi de Mad !

    Et c’est bien dommage, ce peu d’hommage.

    merci à vous !

    un illustre inconnu

    • La suite Appol­lo la connait, le tome 4 devait se passer au Mexique.

      Une reprise… A quoi bon, d’autant qu’il n’y a personne dont le style graphique se rapproche de près ou de loin de celui de Mad. Appol­lo n’y compte pas, il n’a pas seule­ment perdu une série mais un ami dans cette histoire.

      Une réédi­tion serait appré­ciable, mais allez trouver un éditeur.

      Et je ne déses­père pas de revoir le (les ?) court-métrage animé inspi­ré par Dedans le Bayou…

      • Tu en sais bien plus que moi, Arnaud. Je me rappelle vague­ment de cette histoire de courts-métrages mais je ne crois pas avoir vu quoique ce soit – mais c’était avant Inter­net et les fichiers .avi. J’ignore complè­te­ment où ils peuvent se trouver.

  10. ici même, une gallerie :

    https://​www​.li​-an​.fr/​b​l​o​g​/​z​o​l​i​e​s​-​i​m​a​g​e​s​/​g​a​l​e​r​i​e​-​c​o​n​s​a​c​r​e​e​-​a​u​x​-​d​e​s​s​i​n​s​-​d​e​-​m​ad/

    Un truc retrou­vé grâce à archive​.org :

    http://web.archive.org/web/20030408010404/http://perso.guetali.fr/appollod/quincampoix.htm

    oh la super danse du super méchant ici !

    http://​bdtheque​.com/​m​a​i​n​.​p​h​p​?​b​d​i​d​=​3​9​8​7​&​a​c​t​i​o​n=4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *