Sherlock – saison 2 (France 4)

J’avais été très agréablement surpris par la première saison du Sherlock de BB1 (cf. ici et France 4 nous propose la seconde saison enfin en VOST (uniquement sur la TNT) avec un premier épisode tiré d’Un scandale en Bohème… et c’est brillantissime.
La vie privée de Sherlock Holmes est assez floue, il ne semble pas s’intéresser au sexe ou aux sentiments sauf dans cette nouvelle où il croise une femme d’une intelligence supérieure qui semble lui faire quelque effet. Je ne vais pas vous résumer l’histoire mais dans, cette adaptation, Irene Adler est une dominatrice lesbienne (Lara Pulver est à tomber par terre) qui a décidé de mettre l’Occident a ses pieds et qui accueille Sherlock nue pour éviter qu’il ne lise en elle. C’est d’un humour incroyable et il faut voir Sherlock démontrer brillamment qu’une amie invitée à la soirée de Noël est désespérément amoureuse d’un type qui ne la regarde pas avant de comprendre qu’il est le type en question. Et nous en France, à côté de ça, on a Nicolas Lefloch dont la dernière saison m’a paru d’une inanité assez incroyable (scénario mal fichu, personnages en roue libre, mise en scène approximative…). Seulement trois épisodes encore cette saison pour Sherlock ? C’est vraiment du pur sadisme…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

9 commentaires

  • Tout-à-fait d’accord, cette réinvention de Sherlock Holmes est brillante, en particulier dans la transposition des récits originaux dans un contexte moderne, qui se révèle étonnamment fidèle au texte de Conan Doyle. C’est superbement joué, avec beaucoup de rythme et d’humour.

    • En période d’adaptation à tout crin, il faut dire que celle-ci fait presque figure d’école: comment rester fidèle à l’original en le transformant entièrement… Spielberg aurait dû réfléchir là-dessus avant de faire son Tintin.

  • C’est vraiment la mise en scène et le jeu entre les deux acteurs principaux qui m’a convaincu, pour ma part, on sent une vraie volonté de fidélité à l’œuvre mais en même temps un sacré dépoussiérage!
    Chaque épisode de cette deuxième saison me semble correspondre à un genre à part : Irène Adler / le chien des Baskerville / Moriarty, le dernier m’ayant vraiment marqué.
    La fin de la saison nous laisse espérer une prolongation « à la » Conan Doyle!

    • @Thôt: on peut en effet saluer la mise en scène, très dynamique et inventive. Je n’ai pas encore vu les deux autres épisodes, j’attendrai donc patiemment :-)

  • A regarder en VOST, l’adaptation française est très faiblarde.
    C’est Steven Moffat (Doctor Who) qui a écrit le scénario des premiers épisodes des deux saisons avec son complice Mark Gatiss (qui joue le rôle de Mycroft).
    Une troisiéme saison est prévue.
    @ Li-An:
    C’est Moffat qui a écrit l’adapatation de Tintin!

  • Et bien moi j’ignorais même que cette série existait :) Du coups, ça me fait deux saisons bien alléchantes à voir :) Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *