Le Livre des Ombres ( Serge Lehman – l’Atalante )

J’ignore de quand date le précédent bouquin de Serge Lehman mais ça faisait longtemps que je n’avais rien lu de lui puisqu’il semblerait se consacrer à une nouvelle carrière de scénariste BD chez l’Atalante (cf. ici). D’ailleurs, ce n’est pas une nouveauté à proprement parler puisque c’est un recueil de nouvelles publiées à droite à gauche, regroupées et unifiées ici par un procédé assez malin (les nouvelles présentées comme fragment d’une histoire de l’Humanité désormais divinisée mais le procédé a ses limites et l’assemblage parait quelque fois un peu artificiel). Autant l’avouer, Serge Lehman est de des rares auteurs francophones dont je suive le travail avec intérêt.
Mes textes préférés:

« L’inversion du polymère » voit des collégiens d’une banlieue parisienne des années 70 découvrir la littérature SF et se confronter à un univers parallèle incompréhensible. Une très belle nouvelle nostalgique sur la perte de l’innocence et le passage à l’âge adulte.

« Un songe hélliotrope », remake des contes fantastiques où le Diable signe un pacte avec un pauvre humain et la longue course de ce dernier pour échapper à la damnation.

« Panique sur Darwin Alley » qui voit les forces politiques et scientifiques ramenées à un simple show télé (prédiction effarante mais qui semble en voie de réalisation).

« Le temps des Olympiens », joli hommage à la SF des années 30/40 où tout était bien plus simple mais dont la force d’évocation fonctionne toujours. Une solution efficace au problème des méchants que le héros laisse toujours partir à la fin de l’épisode.

et d’autres dont une suite très space opera avec un personnage qui me plaît bien: un immortel qui a créé une guilde d’Assassins.

L’Atalante a eu la bonne idée de renouer avec la tradition des livres illustrés avec Gess au dessin mais comme je suis un ronchon, j’ai été un peu déçu du résultat…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *