Le Livre des Ombres ( Serge Lehman – l’Atalante )

J’ignore de quand date le précé­dent bouquin de Serge Lehman mais ça faisait longtemps que je n’avais rien lu de lui puisqu’il semble­rait se consa­crer à une nouvelle carrière de scéna­riste BD chez l’Atalante (cf. ici). D’ailleurs, ce n’est pas une nouveau­té à propre­ment parler puisque c’est un recueil de nouvelles publiées à droite à gauche, regrou­pées et unifiées ici par un procé­dé assez malin (les nouvelles présen­tées comme fragment d’une histoire de l’Huma­ni­té désor­mais divini­sée mais le procé­dé a ses limites et l’assem­blage parait quelque fois un peu artifi­ciel). Autant l’avouer, Serge Lehman est de des rares auteurs franco­phones dont je suive le travail avec intérêt.
Mes textes préfé­rés :

”L’inver­sion du polymère” voit des collé­giens d’une banlieue parisienne des années 70 décou­vrir la litté­ra­ture SF et se confron­ter à un univers paral­lèle incom­pré­hen­sible. Une très belle nouvelle nostal­gique sur la perte de l’inno­cence et le passage à l’âge adulte.

”Un songe héllio­trope”, remake des contes fantas­tiques où le Diable signe un pacte avec un pauvre humain et la longue course de ce dernier pour échap­per à la damna­tion.

”Panique sur Darwin Alley” qui voit les forces politiques et scien­ti­fiques ramenées à un simple show télé (prédic­tion effarante mais qui semble en voie de réali­sa­tion).

”Le temps des Olympiens”, joli hommage à la SF des années 30/​40 où tout était bien plus simple mais dont la force d’évo­ca­tion fonctionne toujours. Une solution efficace au problème des méchants que le héros laisse toujours partir à la fin de l’épi­sode.

et d’autres dont une suite très space opera avec un person­nage qui me plaît bien : un immor­tel qui a créé une guilde d’Assas­sins.

L’Ata­lante a eu la bonne idée de renouer avec la tradi­tion des livres illus­trés avec Gess au dessin mais comme je suis un ronchon, j’ai été un peu déçu du résul­tat…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *