Macherot est mort

macherotcouvtintin01

BDnet nous apprend la mort de Raymond Mache­rot. On va leur faire confiance sur ce coup et verser une larme émue sur un de mes auteurs BD préfé­rés qui a créé des person­nages excel­lents et jamais gnangnans. Sybilline, Isabelle, Chami­nou, Choro­phylle et Minimum gamba­daient depuis longtemps sans leur papa à leurs basques, les voilà orphe­lins pour de bon.
Vous pouvez retrou­ver mes billets sur son oeuvre par là : https://​www​.li​-an​.fr/​?​t​a​g​=​m​a​c​h​e​rot

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

39 Commentaires

  1. says: david t

    raymond mache­rot était malade et plus très jeune. ce n’est donc pas un choc pour moi mais c’est malgré tout une bien triste nouvelle. le plus triste peut-être est que mache­rot n’aura pas vu de réédi­tion correcte de son oeuvre de son vivant.

    @Jean-no : pour la période « dark » de sibyl­line, j’ai récem­ment fait deux textes sur le sujet : lien mort et lien mort (avec références pour ceux que ça intéresse). je prépare aussi quelque chose pour du9 mais vu les circons­tances le conte­nu risque de changer un peu.

    aussi, raymond avait fait un beau texte sur le violon de zagabor. je ne suis pas présen­te­ment capable de me connec­ter à son blogue pour retrou­ver le lien exact mais ça ne devrait pas être trop dur à trouver.

  2. says: Li-An

    @david t : merci pour les liens. J’avoue que je n’ai pas eu le courage d’aller les chercher :-( Au fait, est-ce que tu as les références du Chloro­forme cherche un toit. Je l’ai sûrement dans mes Spirou.

  3. says: david t

    tiens, je remarque que cet épisode d’une page (chloro­forme) est passé dans le même numéro où passait égale­ment le concer­to pour croque-monsieur (la 2e partie du violon de zagabor). si ça se trouve raymond en possède un exemplaire. moi je n’ai que le livre.

  4. says: david t

    @Li-An : S 2334 ; AS 168. en d’autres mots, spirou #2334 ou album spirou #168. les références pour chaque épisode sont dans mon guide de lecture sous ce format, alors aucune excuse pour ne pas rependre vos recherches !

    d’ailleurs, cet épisode est un des rares qu’il me manque toujours…

  5. says: Raymond

    J’ai un petit temps de retard (comme souvent). Je ressens un gros senti­ment de nostal­gie, puisque c’était le ”dernier grand” du journal Spirou. Il avait pris sa retraite depuis longtemps, mais il semblait toujours assez vif dans ses interviews.

    Son épouse était décédée il n’y a pas longtemps, et je pense que cela a dû préci­pi­ter les choses.

    @David : je n’ai pas un grand souve­nir de cette planche sur Chloro­forme, mais en principe je dois l’avoir. J’irai regar­der demain les Spirou de mon grenier. Si tu le souhaites, je peux faire un scan (à moins que tu ne l’aies déjà reçu) ;-)

  6. says: Li-An

    J’ai envoyé à David la planche en question (mes recueils Spirou sont rangés à moins de deux mètres).
    J’ima­gine que les médias classiques vont passer complè­te­ment à côté de l’info et conti­nuer à nous barati­ner avec ”le Petit Prince choco”.

  7. says: Li-An

    Eddy Paape n’a été un auteur Spirou que pour une période très circons­crite et on l’asso­cie plutôt à Luc Orient. Je consi­dère donc le commen­taire de Raymond comme justifié.

  8. says: Raymond

    J’aime bien Eddy Paape, c’est un excellent artisan, mais je ne le vois pas comme ”un grand”. Pour moi, les grands auteurs se définissent pas leurs réali­sa­tions. Franquin a dessi­né de nombreux chefs d’oeuvre, et je pourrai en trouver sans problème dans les oeuvres de Jijé, Peyo, Morris, Mache­rot, Tillieux ou … Conrad. ;-) Les Marc Dacier ou les Luc Orient sont bien faits, mais à mon goût, ce ne sont pas des chefs d’oeuvre.

  9. says: Jean-no

    @Raymond : J’ajou­te­rais Will et Marc Waster­lain à ta liste. Et plus virtuel­le­ment (car son poten­tiel n’a pas été vraiment exploi­té), Deliège. Tout ces gens sont des grands à mon sens car ils ont chacun imposé un univers fort.

  10. says: Provisus

    @Li-An : Désolé, mais pour moi Paape est plutôt associé à Valhar­di et Marc Dacier. Quant à sa période Spirou, elle est tout de même ”circons­crite” à une bonne vingtaine d’année, ce qui n’est pas rien…

  11. says: machon

    j’ai gardé quelques albums de chloro­phylle , je remer­cie beaucoup raymond mache­rot pour son grand talent, je suis ému d’apprendre sa disparition

  12. says: Totoche

    Je suis d’accord avec Jean No, la liste des grands de Spirou ne s’arrête pas à Mache­rot (des grands ”anciens peut-être …).
    J’y inclus François Walthé­ry sans l’ombre d’une hésitation.

  13. says: Raymond

    En fait, je n’ai pas cherché à faire une liste complète des grands maîtres du journal Spirou. J’ai simple­ment indiqué 5 ou 6 noms qui me semblaient relever de l’évi­dence. Après cela, on peut longtemps discu­ter des dessi­na­teurs (ou scéna­ristes) que l’on veut y ajouter. J’y mettrais volon­tiers Charlier, mais je sens que tout le monde ne va pas être d’accord ;-)

    Pour Walthé­ry et Waster­lain, je les vois aussi comme de grands dessi­na­teurs, mais ils appar­tiennent à la ”deuxième généra­tion”. Ils sont d’ailleurs des conti­nua­teurs du style Peyo, mais ils ont su se dégager de cette influence pour trouver leur propre manière. Quant à Will … pourquoi pas, surtout pour Isabelle !

  14. says: Provisus

    Trouvée sur ActuaBD, cette inter­view de Stephan Caluwaerts (éditions Flouze­ma­ker), à propos de Raymond Mache­rot : http://​www​.actuabd​.com/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​l​e​7​522

    Extrait : ”La seule planche de bande dessi­née qui trônait en bonne place dans son salon, en dehors d’une illus­tra­tion de Sibyl­line […], était une page tirée de l’île au trésor illus­trée par Beuville, un artiste qu’il plaçait au-dessus de tout.

    Les grands esprits se rencontrent… ;)

  15. says: Julien

    Probable (belle) piqure de rappel:La trop sous-estimée ”Sybilline” connai­tra une intégrale,chez Casterman,dés la rentrée.Y a d’ces va et vient chez les éditeurs…(24 Aout)

  16. says: Li-An

    En même temps, je me demande si ça vaut le coup de rache­ter ça, les albums Dupuis de l’époque ayant bien vieilli. Il faudra feuilleter.

  17. says: Totoche
  18. says: Li-An

    Y’a même du Tillieux. Incroyable ! J’ima­gine que le Tintin de Spiel­berg a dû décoin­cer des choses. Mais pas de Franquin :-(

  19. says: jérôme

    Caster­man va publier une intégrale Sibyl­line (regrou­pant tout Sibyl­line de 1965 à 1990, en 5 tomes) à partir du 19 octobre prochain :

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *