Tony Sarg

Tony Sarg (1880 – 1942) est un artiste né en Amérique du Sud d’un père allemand consul et d’une mère britan­nique (un mélange assez courant à l’époque où la famille royale britan­nique venait d’Allemagne). Il a grandi en Allemagne, fait une école militaire, abandon­né la carrière militaire pour épouser une Améri­caine, s’est retrou­vé en Angle­terre avant de partir pour les États-Unis lors du déclen­che­ment de la Première Guerre Mondiale. Il importe là-bas la tradi­tion des poupées allemandes (il a hérité la collec­tion de sa grand-mère qu’il a dévelop­pée), crée des ballons gonflables pour les parades de rue, fait du cinéma d’animation, décore les vitrines à Noël et les restau­rants chics et lance sa propre franchise de boutiques de jouets. Le rêve améri­cain dans toute sa gloire.

En 1914, il illustre le calen­drier de la compa­gnie de métro londo­nienne avec des vues en hauteur des rues de Londres et de sa popula­tion. Un concept qu’il repren­dra dans un livre – Up & Down New York – consa­cré à New-York et qui a été réédi­té il y a quelques années.

tony-sarg-london-04

tony-sarg-london-12

tony-sarg-london-10

tony-sarg-london-08

New York

tony-sarg-new-york-01

tony-sarg-new-york

Référence

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

2 Commentaires

  1. janluc13says: janluc13

    Etonnant de préci­sion, c’est du google maps en mieux, on peut rester un 1/​4 d’heure sur un dessin, celaa dû être un sacré boulot en plus du talent !

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *