Paul Tatarnikov

Paul Tatar­ni­kov est un illus­tra­teur biélo­russe né en 1957. Voilà. Son travail fait fi de la perspec­tive et n’est pas sans rappe­ler des minia­tures du Moyen-Âge en plus brumeux. Du moins, si j’en crois ce que j’ai vu sur le Web. Assez étonnam­ment, la BD n’a jamais été abordé de cette manière, en modifiant les rapports de taille de person­nages suivant leur impor­tance. Peut-être dans une certaine école italienne – Batta­glia, Toppi… – mais c’était associé à un dessin très réaliste.
Correc­tion : Jérôme fait remar­quer dans les commen­taires que David B. propose un travail qui va dans ce sens.

lanceur de cailloux
lanceur de cailloux
duel au soleil blanc
duel au soleil blanc
déco rustique
déco rustique
château de tête
château de tête

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

10 Commentaires

  1. says: jérôme

    ”Assez étonnam­ment, la BD n’a jamais été abordé de cette manière, en modifiant les rapports de taille de person­nages suivant leur importance”

    Ce principe semble pourtant se retrou­ver dans l’oeuvre de David B.

  2. says: Julien

    C’est un ”jeune” illustrateur,mais la peinture est son milieu naturel?Le jeu des perspectives,les ”tableaux” se nourrissent sans doute de cette source,là aussi moyen-ageuse…

  3. says: kris

    Superbe. Le lanceur de caillou pourrait faire penser à du Hausman.
    Je crois me rapel­ler que le dessi­na­teur de Garul­fo Bruno Maïora­na parlait de son utili­sa­tion, parfois, de la taille des person­nages en fonction de leur impor­tance, comme dans les enlumi­nures du moyen âge.
    Peut-être Will Eisne, en a t‑il fait usage dans ses couver­tures, page de titre, etc…
    Dans little Nemo aussi (?)

  4. says: Li-An

    Oui, il y a un peu du Hausman dans le flou appor­té par l’aqua­relle. Eisner et McCay sont trop classiques dans la construc­tion pour de telles jeux. Mais je me trompe peut-être. Ça demande réflexion…

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *