Gustav Tenggren (3) – Illustration magazine

tenggrencouvillustr

J’ai déjà parlé de Gustaf Tenggren plusieurs fois et il est très à la mode puisque on retrouve beaucoup de ses illus­tra­tions sur le site de l’ASIFA ou de Golden Age Comic. Cette recon­nais­sance tardive n’est pas étonnante : il a été longtemps dans l’ombre de ses Maîtres (Bauer, Rackham ou Dulac) et il a ensuite dévelop­pé un style qui doit ravir Hobopok mais que je ne goûte guère. Le numéro 21 d’ Illus­tra­tion Magazine revient sur son travail de manière très poussée (ses déboires avec l’alcool, les jeunes femmes et Disney) et on peut retrou­ver d’autres dessins dans le Images n°6.

 

méchant pirate
méchant pirate
coq en pâte
coq en pâte
quatuor
quatuor

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

18 commentaires

  1. Superbes illus­tra­tions. C’est vraiment un dessi­na­teur à découvrir.

    Ma biblio­thèque est malheu­reu­se­ment devenue trop petite pour accumu­ler aussi ce genre de livre. C’est que cela prend de la place, les BD !

  2. Là, on dirait quand-même une rocca­ti­sa­tion de Dulac et de Rackham

    Je crois que je vais me me replon­ger dans mon ”Paper­dreams” de John Canema­ker, ce soir …

    Hey-Oh ! Hey-Oh ! Je retourne au boulot.

  3. Ben non, une rocca­ti­sa­tion signi­fie une repompe complète d’un dessin . Ici, même si on reste dans une inspi­ra­tion très forte, ce sont des dessins complè­te­ment origi­naux. D’ailleurs les visages un peu ahuris des carica­tures n’ont rien à voir avec du Dulac ou du Rackham. Le travail plus ”origi­nal” qu’il développe dans les années 50 et 60 cf ici http://​cgi​.ebay​.fr/​G​R​A​N​D​-​L​I​V​R​E​-​D​-​O​R​-​A​L​L​O​N​S​-​A​-​L​A​-​F​E​R​M​E​-​T​E​N​G​G​R​E​N​-​1​9​6​7​_​W​0​Q​Q​i​t​e​m​Z​2​6​0​1​5​9​4​7​8​9​2​5​Q​Q​i​h​Z​0​1​6​Q​Q​c​a​t​e​g​o​r​y​Z​1​5​1​0​6​6​Q​Q​c​m​d​Z​V​i​e​w​I​tem

  4. Même si j’aime beaucoup ce style, j’ai une tendresse parti­cu­lière pour tous les petits ”golden books” qu’il a illustrés.
    Il y a travaillé dans des registres assez variés, très souvent inven­tifs et graphiques, et bien plus aérés que ces images très XIX e siècle finalement.
    On peut regret­ter qu’il n’ait pas un peu plus affir­mé son style dans cette voie classique, mais moi je ne regrette pas du tout qu’il se soit ”moder­ni­sé” dans ces petits albums pour (petits) enfants.

  5. C’est un genre de dessin qui ne me plaît pas du tout… C’est plat et d’une naïve­té artifi­cielle. Enfin, c’est ce que je ressens.

  6. Ouais, c’est un peu dur d’être aussi catégo­rique avec un dessi­na­teur aussi polyvalent.
    J’ai chez moi quelques contes qu’il a illus­trés dans des styles qui n’ont rien de mièvres, mais c’est vrai qu’il a fait des petites choses gentillettes et kitsch.
    Cet article montre un peu son évolution :

    Ici un album dans un autre style :
    http://​www​.realread​.com/​p​a​g​e​v​i​e​w​/​b​r​o​w​s​e​.​c​g​i​?​s​i​t​e​=​0​6​1​7​2​7​0​8​&​b​o​o​k​=​0​3​7​5​8​2​6​36X

    Là j’ai cet album et je trouve ça plutôt pas mal :
    http://​illuss​ta​tion​.blogspot​.com/​2​0​0​8​/​0​4​/​g​u​s​t​a​f​-​t​e​n​g​g​r​e​n​.​h​tml

    et là c’est pas mal vraiment de la daube tout de même :
    http://​illuss​ta​tion​.blogspot​.com/​2​0​0​7​/​1​2​/​g​u​s​t​a​f​-​t​e​n​g​g​r​e​n​.​h​tml

    et là deux autres albums encore un peu différents :
    http://goldengems.blogspot.com/search/label/Gustaf%20Tenggren

    Et puis a égale­ment fait des choses plutôt humoris­tiques (que j’ai en magasin mais que je ne trouve pas sur le net), qui ne sont à mon avis ni ”naïve ni artificielle”.

  7. C’est parce que mon antispam ne supporte pas l’afflux de liens dans les commen­taires. J’ai modifié ça :-)
    Oui, bon, on voit qu’il évolue vers son style ”enfan­tin”. Je ne connais pas assez bien tous ses Golden Books mais ce que j’en ai vu ne m’a pas enthou­sias­mé. Il y a un côté Mary Blair là-dedans :-)))

  8. Je ne connais pas trop son histoire, mais s’étant orien­té vers un public plus jeune il a certai­ne­ment été amené à simpli­fier son dessin.
    Toute­fois, je ne trouve pas de vrai ressem­blance avec ce que faisait Mary Blair, lui est moins décora­tif et schéma­tique et surtout pas gentillet.
    Il reste toujours de l’obs­cur, et de l’inquié­tant, même quand il fait dans l’humo­ris­tique ou le ”mièvre”.

  9. J’oubliai, c’est dans le numéro 21 (et non 22) d’ ”illus­tra­tion magazine” qu’on le trouve.
    Et je voulais savoir si tu leur avais déjà comman­dé des numéros de ”IM” et d’ ”images” ? et si oui, est-ce que ça se passe bien, et la quali­té est-elle vraiment au rendez-vous ?

  10. Oups en effet, twenty-one. Qu’est-ce que tu appeles IM ? Si tu parles d’Images de Vadebon­coeur, j’en ai comman­dé. Ma soeur habite aux States ce qui m’a permis d’éco­no­mi­ser le port sur les deux premiers numéros. J’ai ensuite acheté jusqu’au numéro 7 en profi­tant d’une solde Budplant​.com. Les scans sont réali­sés à partir de vieux magazines et le rendu est très moyen mais la plupart des images sont de vrais trésors. L’essort des sites consa­crés à l’illus­tra­tion relati­vise la rareté des images propo­sées, du coup, le rapport qualité/​prix est vraiment diffi­cile à avaler (sans compter qu’il y a peu de pages). La version N&B de la revue est plus abordable.

  11. Ca alors, j’avais chez moi du Tenggren et je l’igno­rais : en l’occu­rence, ”L’ours brun”, en conden­sé par rapport à l’album complet, visible sur le dernier lien donné par Vasco. J’étais ridicu­le­ment petit quand on m’a offert ce ”petit livre d’or”. Il est présen­té avec les textes de Georges Duplaix. Un améri­cain ? Quand à mes gamins, ils ont eu le leur aussi : Pouf-Patapouf (ben oui)l’éléphant, avec K. et B. Jackson aux textes, là ça fait plus améri­cain. Bon, tout ça c’est assez gentillet par rapport aux illus­tra­tions de toute beauté visible dans le billet…

  12. Donc oui, Li-An, le Tenggren des Little Golden Books me ravit, et aura intérêt à ravir ma fille, sinon, pas de Fort Boyard ! Merci Vasco.

    Et merci Totoche (et Google) de nous avoir rappe­lé sa colla­bo­ra­tion aux premiers longs de Disney, Blanche-Neige et Pinoc­chio, dont le style n’est pour le coup pas sans rappe­ler les images soumises par le sagace Li-An.

  13. @Boying­ton : L’Ours Brun est un énorme classique aux États-Unis. J’ima­gine que tous les gamins des années 60 l’ont lu là-bas.

    @Hobopok : on peut rajou­ter que Tenggren n’a jamais été crédi­té au générique des films sur lesquels il a travaillé. Il s’est fait plus ou moins virer comme un malpropre pour abus d’alcool et draguage de minette en bas âge. Il avait un énorme problème d’alcool.

Laisser un commentaire