Classiques et ironiques : les illustrations de Waldemar Kazak

Walde­mar Kazak est un illus­tra­teur russe et je m’étonne moi-même de ne pas en avoir parlé plus tôt. Il faut dire qu’on ne crie pas sponta­né­ment au génie lorsque l’on voit son travail. Son style est très classique voire rétro (il travaille réguliè­re­ment à l’acrylique) et rappelle plutôt dans le fond et la forme les années 1980. Robots, voitures cools, avions, filles maigres et sexy sont convo­qués dans une approche geek assez classique mais il y ajoute un second degré, un érotisme, une ironie et même un commen­taire politique que l’on ne retrouve pas par exemple chez les États-Uniens (ou en général d’ailleurs chez les jeunes illus­tra­teurs tendance geek/​classique qui rêvent de travailler pour Disney et évitent donc tout ce qui peut fâcher).

waldemar-kazak

mermaid2017_by_waldemar_kazak-db8k6bf

totalitary_robot_by_waldemar_kazak-dak2ztk

waldemar-kazak-soucoupe

sweet_70s_by_waldemar_kazak-d9c9up8

Je suis à chaque fois agréa­ble­ment surpris à chaque nouvelle image (et il produit beaucoup le bougre) : ce sont de vrais images qui inter­pellent, pas juste de la déco de poster pour hipster.

Vous pouvez retrou­ver la plupart de ses images sur son compte Devian­tArt https://​www​.devian​tart​.com/​w​a​l​d​e​m​a​r​-​k​a​zak et son Insta­gram https://​www​.insta​gram​.com/​w​a​l​d​e​m​a​r​_​k​a​z​ak/.

Russian_elephants_by_Waldemar_Kazak

waldemar-kazak-01

the_moth_by_waldemar_kazak-d742lwh

took_a_walk_and_threw_by_waldemar_kazak-d568jzo

i__m_here_grandma_by_waldemar_kazak-d45oir4

soviet_pin_up_by_waldemar_kazak-d33gn1g

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

8 commentaires

    • En même temps très diffé­rent. Je rêve d’un bouquin sur le travail de Fergu­son. Merci pour l’Instagram.

      ah purée, il y a plein d’images qu’il n’y pas ailleurs.

  1. Maîtri­ser à la perfec­tion la technique graphique de son choix et prati­quer le sarcasme comme sa langue mater­nelle, c’est le rêve de beaucoup mais en pratique ça peut se révéler diffi­cile à gérer : la tenta­tion est grande de laisser l’une ou l’autre de ces quali­tés prendre un peu plus de place que néces­saire ; et ”un peu plus”, dans bien des cas ça suffit pour que le résul­tat final devienne lourd.
    Possé­der les deux à la perfec­tion et ne laisser ni l’un ni l’autre prendre le dessus, réussir sans faute à surprendre agréa­ble­ment à chaque nouvelle image, c’est classe !

    • C’est une de ses quali­tés premières : il semble chercher à chaque fois une nouvelle idée. Je rajoute l’adresse de son Insta­gram qui semble plus à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.