Les couvertures d’Eric Parker pour Sexton Blake

Eric Parker (1898 – 1974) est un artiste britan­nique avec une très longue carrière et qui a illus­tré pendant trente ans les couver­tures du génial détec­tive Sexton Blake. Je dis génial mais je n’ai jamais eu l’occasion de lire une seule de ses aventures. C’est visible­ment un person­nage créé suite au succès rencon­tré par Sherlock Holmes (Blake vit lui-même sur Baker Street !) mais en version clean. Il est accom­pa­gné d’un jeune disciple et d’un gros chien, il a une petite amie et, surtout, une tonne d’écrivains pour alimen­ter les diffé­rents magazines qui vont publier ses enquêtes et aventures. Ça ressemble fort à du feuille­ton à deux balles qu’il vaut mieux avoir lu dans sa jeunesse à l’époque de son succès.

Parker n’est pas le seul illus­tra­teur de Blake mais c’est proba­ble­ment le plus marquant. Son travail très clair, parfai­te­ment lisible, n’est pas sans rappe­ler une certaine école franco-belge. Par rapport à beaucoup d’illustrateurs de son époque, ses person­nages bougent très souple­ment. Son travail est remar­quable et je suis sûr que Chaland aurait été très fan.

eric-carter-sexton-blake-cover

eric-carter-sexton-blake-cover-01

eric-carter-sexton-blake-cover-02

eric-carter-sexton-blake-cover-03

eric-carter-sexton-blake-cover-04

eric-carter-sexton-blake-cover-05

eric-carter-sexton-blake-cover-06

eric-carter-sexton-blake-cover-07

eric-carter-sexton-blake-cover-08

eric-carter-sexton-blake-cover-09

eric-carter-sexton-blake-cover-10

eric-carter-sexton-blake-cover-11

eric-carter-sexton-blake-cover-12

eric-carter-sexton-blake-cover-13

eric-carter-sexton-blake-cover-14

eric-carter-sexton-blake-cover-15

eric-carter-sexton-blake-cover-16

eric-carter-sexton-blake-cover-17

eric-carter-sexton-blake-cover-18

eric-carter-sexton-blake-cover-19

eric-carter-sexton-blake-cover-20

eric-carter-sexton-blake-cover-21

eric-carter-sexton-blake-cover-22

eric-carter-sexton-blake-cover-23

eric-carter-sexton-blake-cover-24

eric-carter-sexton-blake-cover-25

eric-carter-sexton-blake-cover-26

eric-carter-sexton-blake-cover-27

eric-carter-sexton-blake-cover-28

eric-carter-sexton-blake-cover-29

eric-carter-sexton-blake-cover-30

eric-carter-sexton-blake-cover-31

eric-carter-sexton-blake-cover-32

eric-carter-sexton-blake-cover-33

eric-carter-sexton-blake-cover-34

eric-carter-sexton-blake-cover-35

eric-carter-sexton-blake-cover-36

eric-carter-sexton-blake-cover-37

eric-carter-sexton-blake-cover-38

eric-carter-sexton-blake-cover-39

Évincé dans les années 1950, Parker conti­nue tranquille­ment sa carrière dans la bande dessi­née et l’illustration jeunesse où il se spécia­lise dans l’historique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
, ,
Rejoindre la conversation

8 Commentaires

  1. says: Doc Mars
    1. says: Li-An

      C’est du propre ! Des fichiers pirates sur mon blog ! Je n’ai pas le courage de lire ça sous cette forme mais merci pour la proposition.

  2. says: Tororo

    Bien d’accord, by Jove ! avec la sugges­tion d’une affini­té avec ”une certaine école franco-belge”. Et les attitudes exces­sives, juste assez pour qu’on se dise qu’il ne faut pas prendre tout ça trop au sérieux… certaines images semblent crier ”Pourquoi on n’a pas droit à une légende de la main de Li-An?”… (OK, il fait chaud).

    Les travaux ”histo­riques” plus tardifs qu’on peut voir dans la galerie marchande semblent, par contraste avec ceux-ci, beaucoup plus sages.

    1. says: Li-An

      Ah ah, c’est vrai que j’y ai pensé aussi mais vu le nombre d’images et le temps passé à téléchar­ger les couver­tures en question, je me suis dit que ça suffi­sait comme ça.

      Je suis d’accord que les travaux d’illustration plus classiques manquent un peu de cadavre à trimbal­ler et de dange­reux indigène.

    1. says: Li-An

      Je préfé­re­rai quand même les lire en français dans un vrai livre. Mais je ne pense pas que ce soit génial. Ça se saurait.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *