Yannick Noah (et son orchestre)

Puisque un de mes visiteurs s’amuse à faire de gros clins d’oeil, il serait temps que j’annonce ma parti­ci­pa­tion au collec­tif à paraître en novembre chez Delcourt consa­cré aux chansons de Yannick Noah. Évidem­ment, c’est très éloigné de la musique que j’aime mais le challenge était intéres­sant et motivant. Voilà donc la planche 1 et les couleurs de la 2 – réali­sa­tion Laurence Croix.

à dada

cannes à sucre
clic

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

13 commentaires

  •             Yannick Noah en B.D, ça à déjà été fait !  Par maître chéret cachetonnant, bio peu inspirée du tennissman rahan. Euh noah...<br />
    

    193.251.82.94/pif-collect…

    J’adore la version noir et blanc de ta planche ceci dit.
    Existe-til une publi­ca­tion n & blanc de Fantômes du même métal ?

  • En effet, un Noah très bondis­sant par Chéret.
    Aucune version noir et blanc de mes albums…à part ceussent sortis direc­te­ment dans ces couleurs. 

  • Maître, peut-on avoir le titre de la chanson ?
    A part une enfilade sautillante à la coupe Davis, je ne connais pas grand-chose de ses oeuvres ;o)

  • C’est tout du pinceau ou plume+pinceau ? Et si c’est un mélange, tu fais tout à la plume et repasses certains élément au pinceau ou tu sépares les éléments dès le départ ? (j’aime bien poser ce genre de question mais je suppose que ça peut gonfler, donc la réponse n’est pas obligatoire) 

  • (hum j’avais pas vu la planche en couleur, où on voit mieux le mélange des techniques… disons que la moitié de ma question reste valable) 

  • C’est du Tradio rehaus­sé au feutre pinceau ‑au départ tout est au Tradio et je repasse là où j’ai envie. Je ne suis pas assez intel­li­gent pour séparer :-))) Et c’est une question tout à fait valable. 

  • Euh, on n’a pas trop le choix. On m’a propo­sé un éventail et j’ai pioché dedans. J’ima­gine que quelqu’un l’avait déjà prise (mais je ne pense pas que je l’aurai faite). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *