Père & Fils (E.O. Plauen – Seuil)

pere-fils-plauen-couv

E.O. Plauen est le pseudo­nyme d’ Erich Ohser, inter­dit de dessin sous le régime nazi pour pour avoir travaillé dans la presse de gauche des années 20/​30 et brocar­dé les futurs digni­taires nazis. Il dessine donc sous pseudo­nyme 150 histoires d’une ou deux planches qui mettent en scène un père et son fils. Gags surréa­listes et simples voient le fils faire de petites bêtises, grondé par le père quand ce dernier ne parti­cipe pas active­ment aux entre­prises de son rejeton. Toujours dispo­nible, plein d’ima­gi­na­tion et ayant gardé son âme d’enfant, ce père est éloigné des parents tels qu’on pourra les croiser plus tard chez le Petit Nicolas par exemple. Autant dire que ce recueil a fasci­né mon fiston pendant de longues années.
Ohser finit par accep­ter de travailler pour Das Reich mais cela n’empêchera pas d’être arrêté en 1944 sur dénon­cia­tion et il se suici­de­ra la veille de son procès. Ce recueil est annon­cé comme un volume 1 mais depuis 1999, aucune suite n’a été publiée en France. Si les person­nages semblent toujours connus en Allemagne, le reste du travail de Plauen, plus politique, ne semble pas disponible.

reproduction fidèle

canne à pêche

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
, ,
Rejoindre la conversation

10 Commentaires

  1. says: Pat Rik

    Une décou­verte, je vais recher­cher ce bouquin ;-) ce trait fluide au pinceau et ces strips ”muets” m’attirent (marrant cette numéra­tion des cases au cas où le lecteurs se perdrait).
    De plus, l’iro­nie du sort qui permis la naissance de cette série à succès et qui causa indirec­te­ment la perte de son dessi­na­teur ( http://​www​.goethe​.de/​k​u​e​/​l​i​t​/​p​r​j​/​c​o​m​/​c​c​k​/​e​o​p​/​f​r​i​n​d​e​x​.​htm ) semble prouver l’exis­tence du ”fatum”.

  2. says: Julien

    Trés ”doux” je trouve​.Et cette sensi­bi­li­té qui nous éloigne des blagues de belles-mères et d’amant dans le placard.C’est une finesse rare finalement.J’aurai pu encore chercher longtemps un second recueil,tiens.Merci de l’info(Qui va troublé un respon­sable au Seuil).

  3. says: Marc lizano

    http://​vaterund​sohn​.de/
    je crois que le livre en France n’a pas du trop marcher. Et, sans doute le Seuil a préfé­ré stopper net la publi­ca­tion. Ou alors, il y a eu du change­ment à la direc­tion artis­tique… va savoir…
    En Allemagne, je crois qu’il y a trois recueils et une intégrale.
    Rien à ajouter aux quali­fi­ca­tifs lu avant, sinon que je trouve ça très beau et délicat moi aussi.

  4. says: Li-An

    @Marc lizano : alala, ils ont réussi à caser des couleurs infor­ma­tique ”germa­niques” là-dessus (j’ai été profon­dé­ment pertur­bé par les couleurs des BD allemandes des années 80).

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *