Cauchemarrant (Franquin – bederama)

cauchemarrant-franquin-301

Pfff, y’a des jours comme ça, vous atten­dez que les choses se fassent, vous n’êtes plus maître de votre avenir… Keskeje vais faire comme billet ? J’ai lu plein de BD, des nulles, des pas mal mais pas des géniallissimes/​bizarres/​faut absolu­ment que j’en cause. Téléra­ma vient de publier sa liste de BD pour Noël et, juste­ment, y’en a dedans dont j’aurais pu parler, histoire de mouca­ter un peu mais même pas envie. Et puis ils ont fait un dossier Spécial forma­tions sur la BD où Serge Honorez de chez Dupuis nous fait le coup ”à l’ancienne” (fanzi­nat, assis­tant (?!?) ça existe encore ce truc, cooptage. C’est sûr que pour faire Gastoon…) alors qu’en face deux charmantes demoi­selles ‑pourquoi les mecs ne pourraient pas être charmants, tiens ? – parlent de leur passion peu rémuné­rantes. Dans leur cas, je ne sais même plus si on doit dire ”métier” puisqu’on est dans des albums relati­ve­ment confi­den­tiels pour ce que j’en sais – et j’espère que j’ai tort pour le coup. Deux visions grand écart de la BD… J’attends mainte­nant avec impatience le Spécial forma­tion sur ”comment devenir écrivain”.

Bon, bref, je suis allé regar­der dans ma biblio­thèque et j’en ai sorti Cauche­mar­rant, un recueil de dessins et de planches de Franquin publié par un éditeur mysté­rieux. Je crois qu’il n’y a pas plus triste qu’un fan de Franquin – peut-être un militant UMP en ce moment ? Quand est-ce que l’on aura droit à des bouquins avec vraiment plein de dessins dedans, tous ces petits trucs dessi­nés dans Spirou enfin bien rangés… Évidem­ment, il y a des tas de choses bien chères qui sortent mais, franche­ment, je ne me vois pas lire les éditions plein format dans mon lit… Pfff, je me sens d’humeur… franqui­nienne aujourd’hui.

cauchemarrant-franquin-101

cauchemarrant-franquin-201

cauchemarrant-franquin-401

cauchemarrant-franquin-501

cauchemarrant-franquin-601

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

24 commentaires

  1. Il y avait aussi quelques (rares) petites douceurs dans l’édi­tion ”J’ai Lu” de Gaston,avec un Franquin tantôt délicieux,tantôt pathétique…Oui,l’amoureux-éconduit-de Franquin peut être malheureux;pour ma part je n’ai même plus cette joie;ma passion s’est volatilisée.(Faut peut être attendre les envies des petits enfants du maître,comme pour Beuville?)

  2. De mémoire, la citation de Honorez c’est ”on reçoit 50 dossiers par la poste chaque semaine et on en retient un tous les 5 ans” et donc que la meilleure manière d’être repéré c’est d’être coopté par un auteur déjà installé.

  3. Houlàà ! On ne lit pas de dossier sur la BD dans T…rama à l’entrée de l’hiver, on allume le feu dans la chemi­née avec, à la rigueur. C’est un coup à te retrou­ver allon­gé sur deux poubelles (comme dans le gag 68 des idées noires du même Franquin). Il faut te ressaisir ;-)
    Lis plutôt une BD que tu trouves nulle et mal dessi­née, ça sera toujours plus bénéfique que ces dossiers ”marron­niers”.

      • @Li-An :
        Pour rester dans Spirou et hors du temps, je te prescris pour ton cas deux ”nouveau­tés” :
        L’inté­grale Sibyl­line (surtout le dernier, avec les histoires inédites en albums, période fantas­tique) et pour lire dans ton lit, car son format est normal :-) l’album : Will dans Spirou.
        Bon, la seule contra­dic­tion par rapport à ce que je t’ai dit tout à l’heure, ce n’est ni nul, ni mal dessiné…

          • @Li-An : Infame cette édition de Sybilline pour mes yeux sensibles et émus.Mais,là,pour le coup,accessible à un jeune poten­tiel nouveau public…Les dossiers forma­tion viennent en général aprés les dossiers Franc-maçons,immobilier,spécial montres,classement des meilleurs hôpitaux qui sévissent par ailleurs.Comme dirait mon édition allemande de Cauchemarrant:”Wir schliessen!”(puis:”Schluss mit diesem horror…”)

          • @Li-An : Par rapport aux T1 et T2, le dernier (Sibyl­line) est plutôt correct dans l’ensemble.
            Mais je vois que ton cas semble plus sérieux, et que de (re)lire un auteur comme Mache­rot qui fut un expert de la dépres­sion n’est peut-être pas une bonne idée de ma part.
            Remarque Franquin n’a rien a lui envier de ce côté-là :-)
            Bon oublie-tout ce que je viens de dire, bonne dépr… nuit !
            Ça devrait aller mieux demain.
            Espérons, sinon malheur ! Comme tu dis. ;-)

  4. Elles sont très belles, les BD de Lucie Dorbia­no et d’Audrey Spiry. Je ne sais pas si elles rapportent beaucoup d’argent à leurs auteures mais leurs vertus anti-dépres­sives sont manifestes. Vous devriez essayer.

  5. Il faut savoir revenir aux fondamentaux !
    Franquin, Uderzo…
    C’est ce qui fait le plus de bien…
    Puisque c’est la période des fêtes !
    J’ai toujours sept ans quand je lis Gaston, et avec le recul de l’âge c’est la poésie autant que l’humour qui se dégage de ces histoires.

    BON NOËL M.Li-An !

    • @Lionel : Sept ans ? Quelle chance, moi je l’ai décou­vert plus tard… Mais Cauche­mar­rant à sept ans, dur dur…

      Bon Noël à tous, comme dans les illus­tra­tions des vieux Spirou…

Laisser un commentaire