Un japonais à la Réunion

J’avais prévu en revenant de la Réunion de montrer la dédicace réalisée par Katsuya Terada et puis le temps passe, il y a eu d’autres « urgences ». Mais voilitipa que Totoche fait son malin et me fait danser son Terada Katsuya Presents – Rakuda Ga Warau-Wani Pix*004 (si vous en possédez un exemplaire pas trop cher) devant mes yeux. Pour le faire dédicacer, il pourra toujours courir ;-)

Saiyukiden

La couverture de l’unique manga que Terada ait réalisé. Très joli et illisible comme je l’ai dit dans un billet lointain sur ce blog. Lorsque j’ai appris qu’un certain Terada serait au festival à la Réunion, j’ai cru que l’on parlait d’un autre Terada, celui qui travaille avec JD Morvan. J’ai donc demandé plusieurs fois à Phil Buchet (dit la frite des Ardennes) si je rêvais ou pas. Rencontrer un auteur japonais est très rare et un dont j’apprécie le talent, c’est carrément le moment de jouer au Loto. Les deux dessinateurs nippons se sont prêtés au jeu de la dédicace gentiment et quand j’ai vu Terada faire des trucs incroyables sur des feuilles libres, je me suis empressé de m’acheter un second exemplaire de Saiyukiden.

dedicace

m à j du 01/06/08: sur son blog, Totoche nous parle d’un autre manga de Terada. À lire ici http://planbd.blogspot.com/2008/05/terada-rakuda-hiragana-katakana-et.html

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

14 commentaires

  • Nan! C’est un « Mirage ». Y a pus d’zéros au Japon, au contraire, c’est plein de p’tits génies dessineux. Même Li-An commence à y prendre goût (mais il ne veut pas vraiment le dire. Quoique là présentement…)

  • Il ne faut pas être désolé :-)
    J’ai vu le bouquin sur le Web. Visiblement, ce sont des histoires courtes un peu conceptuelles (il y a des extraits dans un des artbooks il me semble). Si quelqu’un en sait plus…

  • Bon, alors j’y vais :
    Il s’agit d’un SUPERBE album broché format A4 paru en 2003 dans la collection wanimagazine (WANI PIX *004).
    Sous une superbe couverture panoramique à rabats avec impression laquée en relief, on découvre une histoire très noire (« à ne pas mettre en toutes les mains », dirons-nous) d’une centaine de pages réparties en 9 chapitres, plus proche de la BD européenne que du manga, sur laquelle Terada explore différents styles graphiques qui devraient ne pas déplaire aux admirateurs de Gir/Mœbius.
    Ce n’est pas de la SF mais plutôt une espèce de Pulp ; le Noir et Blanc prédomine, avec notamment un chapitre contenant un admirable travail de trames, néanmoins quelques illustrations (dont 2 posters recto-verso) sont admirablement mises en couleur …
    Evidemment, le tout est en japonais : on n’y entrave que dalle ! Mais même traduit en français, je pense qu’on ne comprendrait pas plus (au fait, quelqu’un a-t-il réussi à lire jusqu’au bout le graphiquement-fabuleux « Ghost in the Shell » de Masamune Shirow ?).
    Et puis ces hiraganas et katakanas sont d’une telle élégance ! Ils ajoutent de plus un côté mystérieux, exotique et opaque à ce glauque récit.

    Qu’écrire d’autre ? … Que je ne trouve pas le prix exagéré pour un livre d’une telle qualité venant de surcroit de l’autre bout de la planète.

    Voilà, évidemment, c’est ma vision personnelle de l’album, certains détesteront peut-être, en tous cas, j’espère n’avoir pas trop raconté d’âneries ni trahi le bouquin : à vos CB et bonne dégustation !

    Et bon courage pour la visite du site ! :
    http://www.wani.com/

  • Merci pour cette chronique Totoche (je vais finir par te proposer d’en faire des officielles, ça me fera gagner du temps :-).

  • Non, je viens de mettre à jour WordPress et le plugin en question est brusquement devenu incompatible avec le plugin qui fait l’effet Lightbox sur les images. Il a fallu choisir en attendant un éventuel correctif. D’ailleurs, tu auras remarqué que j’ai changé l’effet « pour te faire plaisir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *