Synthèses littéraires et extra-littéraires (Bofa – ed. Cornélius)

Sachez, igno­rants, que Bofa était aus­si cri­tique lit­té­raire (je le découvre moi-même). Les édi­tions Cor­né­lius ont réédi­té un petit livre ”concept” où Bofa a réa­li­sé un por­trait d’écrivain sous la forme d’un des­sin muet. Pas obli­ga­toi­re­ment un por­trait clas­sique mais plu­tôt une varia­tion sur l’œuvre, l’atmosphère ou le phy­sique dus­dit écri­vain. Il y en a un paquet qui me sont com­plè­te­ment incon­nus et on pour­rait pen­ser le pro­jet arti­fi­ciel et vieilli. Il n’en est rien. Les qua­li­tés gra­phiques de Bofa sont telles que le des­sin se passe de légende. Il est par­lant par lui-même et décou­vrir l’auteur en ques­tion est un bonus déli­cieux (comme une dra­gée qui fon­drait sous la langue).
Emma­nuel Pol­laud-Dulian pré­sente l’ouvrage avec sobrié­té et sou­ci de véri­té mais, sur­tout, il com­plète le volume avec un dic­tion­naire des auteurs sub­jec­tif qui res­pecte l’esprit et le goût de Bofa.

« clic pour voir plus grand

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *