Ralph Barton illustre Balzac

Ralph Barton (1891-1931) est un illustrateur et caricaturiste États-Unien qui fréquenta l’intelligentsia US aussi bien que française. Envoyé à Paris pendant la Première Guerre Mondiale, il s’éprit du pays… et de certaines de ses femmes. Il a été marié avec la compositrice française Germaine Tailleferre, a été l’ami proche de Charlie Chaplin et est connu pour avoir illustré des ouvrages très populaires en leur temps comme Les hommes préfèrent les blondes d’Anita Loos. Il souffrait de dépressions qui l’ont poussé au suicide.
Sur son blog Plus ou moins trente, Dominique Hérody présente de nombreux exemples de son travail – il a écrit un article sur Barton dans 9° Art – dont un magnifique Contes drôlatiques de Balzac. La ligne claire très expressive de Barton et la force de son sens de la caricature font merveille.

ralph-barton-balzac-site

ralph-barton-balzac-site_02

ralph-barton-balzac-site_03

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

5 commentaires

    • @julien: mais Dubout est postérieur. J’ignore si ce dernier a pu être influencé par Barton. C’est vrai que ça peut plaire aux Kerascoët. À une époque, ils (elle) passait sur ce blog…

    • @julien: j’ai posé la question à Dominique Hérody qui pense qu’il n’y probablement pas de lien direct entre Dubout et Barton même si le graphisme était « dans l’air du temps ».

      • @Li-An: Et bien,merci.

        Il est sûrement vain de vouloir recouper,rassembler les références ou sources d’une oeuvre;entre celles revendiquées,celles enfouies,celles à venir(mais oui).

        Dans son cas,la peinture Moyen-âgeuse-c’est vaste-par les silhouettes,les compo et certains visages,pourrait grossir la liste.On devine une volonté parodique ici-présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *