Drones personnels – Babx

babx-drones-personnels-couv

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas acheté un CD en langue française. C’est devenu compli­qué avec le nombre toujours plus impor­tant de groupes haxago­naux qui préfèrent faire du yaourt (certains chanteurs de par chez nous n’ont visible­ment pas peur du ridicule). Du coup, un peu de textes sophis­ti­qués, de jeux de langue, ça décrasse bien les oreilles.
De Babx, je ne connais­sais que quelques chansons par ci par là, qui m’avaient accro­ché l’oreille sans que je n’aille plus loin. Ce dernier opus, Drones person­nels, marque une vraie évolu­tion dans son travail avec un son plus riche, des mélodies variées et des textes inspi­rés. Sans compter qu’à la pêche aux références, on n’y trouve que de bonnes choses (Tchador Woman semble un mix réussi entre Osez Joséphine et Madame rêve, Naomi aime évoque le Gains­bourg tendance reggae…) mais mon titre préfé­ré est proba­ble­ment Despote paranoïa une très grande chanson mélan­geant de manière hypno­tique paranoïa amoureuse et chant martial, un truc qui sort de l’ordinaire.

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

2 commentaires

  1. un régulier de ”Sous les étoiles exactement”.De plus en plus impressionnant.Pochette à tomber!(Vivement le retour du 33 tours)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.