Daniel Billon

duel dans la mine
duel au soleil
le bayou

Daniel Billon(1927 – 2004) est un illus­tra­teur français qui a beaucoup œuvré dans les années 60/​70 et il a d’ailleurs réali­sé pas mal de BD pour Pilote. Je suis allé vérifier et en effet, je n’ai encore jamais parlé de lui alors qu’il a tout à fait le profil du dessi­na­teur que j’aime faire(re)découvrir et en plus, j’ai des tas de trucs à lui à montrer (je collec­tionne pieuse­ment les Tony en Biblio­thèque Rose). Regar­dez moi ce bayou comme il est beau. Billon est un peu de la famille de Beuville, Searle ou Quentin Blake, un dessin très vivant et expres­sif qui fait plaisir à voir.
Quoiqu’il en soit, nous devons ces magni­fiques dessins tirés d’une adapta­tion de Tom Sawyer à Pat Rik et vous pouvez admirer la collec­tion complète (et d’autres travaux de Billon) sur son blog ”Le dessin!” http://​dessine​.blogspot​.com/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

26 commentaires

  • Des chouettes ambiances. Je m’étonne de ne pas me souve­nir de son travail chez Pilote. Etait-ce un peu du même acabit que ”les histoires de l’Oncle Paul” chez Spirou ? Son travail avec Forrest sur Barba­rel­la a consis­té en quoi ? (dessin du person­nage repris par lui, les décors ? parti­ci­pa­tion au scéna­rio?) Google est un peu avare en rensei­gne­ments.
    Très beau blog que tu nous indiques là, Li-An, avec quelques …trésors englou­tis. (A voir notam­ment ”Max l’explo­ra­teur”, et des dessins sympas de Calvo)

  • Oui, j’avais Quentin Blake (cf.suite des commen­taires) sur le bout de la langue quand j’ai tapé ce billet, mais je ne le retrou­vais plus. Je corrige le billet illico presto :-)

  • Si tu lisais les commen­taires sur le blog de Pat Rik tu n’aurais pas mélan­gé les pinceaux de Blake, et tu répon­drais à la question qu’on te posait à propos d’un certain ”album imbuvable” de Billon ;-)
    À quoi faisais tu allusion ? Une BD ? peut-être ”Marie de bois…” celle impri­mée avec un vert vraiment pas très digeste.

  • Voilà!L’un des plus beaux jours de ma vie de patachon est enfin arrivé;merci.
    Il y a longtemps que je cherchais quelques pages d’illus­tra­tions de Daniel Billon(albums bd jamais réédités,travaux d’illus­tra­tions-de 1948 à 1986..?-dispersés dans la presse,ouvrages épuisés)
    Son peu de recon­nais­sance est presque un malentendu,s’étant mis sur les pas de JC Forest ;
    Belle initiative,joli choix de ce disciple du dessin trés”français”à la beuville…Mais qu’en­ten­dait Franquin en parlant du caractère”français”de ce genre de dessin?..
    Merci !
    Billon avait lui aussi illustré”Oliver Twist”dans L’Humanité,entre autres

  • Mais dites-donc tout, vous tous ! Qu’est-ce qu’il a réali­sé comme BD ? Est-ce qu’il a repris Barba­rel­la en tant que dssina­teur ? Ne me laissez pas ainsi, plus bête que les pieds de Li-An.

  • ”miroir aux tempetes”sur un scéna­rio de JC Forest est paru dans”l’écho des savanes”en 1981 – 82.Responsable BD du magazine”Okapi”,Forest a fait appel à Daniel Billon en 1986(sur un scéna­rio de Cothias)pour”force 9″,sa dernière bd,et aussi les dernières nouvelles de ce merveilleux dessi­na­teur mort en Janvier 2004 ;
    sans doute,comme Robert Gigi(à redécouvrir!)n’a t’on plus voulu de lui,d’un style jugé alors vieillot;Mélangez cela à une petite santé,un feu sacré qui n’est plus aussi intense…On lui doit également”Vidocq”avec Jean Ollivier(1971 – 72),trés réussi.
    Et une belle colla­bo­ra­tion avec la scéna­riste et coloriste Danie Dubos(qu’est elle devenue…)jusqu’en 1985.
    Billon était le fils de Pierre Billon,dessinateur ;

  • Merci pour ces préci­sions Julien. Je serai curieux de voir le Vidocq. Mais pour ce qui est de Gigi, je n’ai person­nel­le­ment jamais accro­ché.

  • ”vidocq”a connu 6 épisodes;c’est beau parce que Billon y prati­quait un dessin d’un trait aussi libre et léger(à cause des délais?)que dans ces belles illus­tra­tions ici présentes;mais c’est paru dans la presse uniquement:Télé-gadget;joli titre,hein ?
    Les informations,je les dois en grande partie à Louis Cance,l’infatiguable anima­teur du vieux fanzine”hop”;certains le jugent un brin conser­va­teur et peu ouvert aux jeunes auteurs en vogue,mais on y fait de jolies décou­vertes et on y rend”justice”si l’on peut dire à des gens comme Billon juste​ment​.Je suis un peu long(pardon-pardon)

  • OK, j’ai vu les douze titres, et je n’en ai lu aucun ! L’occa­sion de faire des recherches chez les bouqui­nistes. (Bon, alors, ils passent-ils mainte­nant mes posts?)

  • monsieur
    Après des années d’errance sur le web.J’ai enfin trouver un admira­teur de ”tony” dont je pensais etre le seul fan.tony et la maison des ombres étant pour moi le meilleur épisode,(suivant les souve­nirs de ma mémoire de 14ans

                       hervé
    
  • Tiens, je ne pense pas l’avoir lu celui-là. C’est un commen­taire qui tombe bien puisque je vais bientôt faire un nouveau billet sur Billon :-)

  • Vous n’avez pas recu mon dernier message .”tony et la maison des ombres” est le meilleur de la sèrie.je le conseille a tous les amateurs.mais es ce que la magie opére­ra ? vous n’avez plus une ame d’enfant et vous trouve­rez cela nul!Je vous rassure ‚j’ai lu les 2 derniers a 35 ans et je les ai trouvé totale­ment nul!! Moi qui était un FAN.Comme disait ”s.….e” suis- je passion­né par l’auteur ou par le dessi­na­teur ?
    hervé 41

  • Ah, ben il semble­rait que votre commen­taire ait été avalé quelque part… J’avoue que je n’ai pas essayé de les relire. Mais j’ai lu avec mon fiston quelques vieux Biblio­thèque Verte (genre Lange­lot et j’y ai pris un plaisir nostal­gique).

  • Chez Hachette Billon a illus­tré les Tony, les Bennett et Plodoc, dans Pilote il a surtout fait des pages d’actu (en bd) et des illus­tra­tions, on trouve une double-page de lui de le collec­tif Paris sera toujours Paris chez Dargaud sur un scéna­rio de Chris­tin.
    Force 9 est paru en album, ce n’est pas terrible, du réalisme un poil bâclé, du sous Follet (très sous).
    J’adore ses dessins, il est nette­ment influen­cé par Ronald Searle, pour le meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *