Adventures In Your Own Backyard – Patrick Watson

patrick-watson-adventures-own-backyard

Patrick Watson n’est plus le chou­chou des cri­tiques comme il l’a pu être à la sor­tie de son second album en France. Visiblement, il en agace cer­tains. Personnellement, j’accroche tou­jours autant à son uni­vers un peu vapo­reux, à la voix qui monte et module, à son pia­no… Ce nou­vel opus ne révo­lu­tionne rien, on note­ra juste une plus grande richesse dans les ins­tru­ments, une approche juste un peu dif­fé­rente. Les mor­ceaux prennent une toute autre cou­leur en concert où je suis allé le voir à Bourges: ça gémit, ça gronde, ça tonne, c’est remuant.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Je me per­mets de me-la-péter-grave,comme dirait nos amis les jeunes:J’AI joué sur le pia­no de Patrick Watson(“Secrets” de The cure),avant le dit Patrick.
    D’accord,ça n’était pas une pre­mière partie;d’accord c’était sur un coin de St.Denis(Montréal)sur un pia­no “publique” fraî­che­ment installé;Il n’empêche.
    Son petit(excellent)concert pri­vé a eu plus de suc­cés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *