Le son cotonneux de Military Genius sur Deep Web

military-genius-deep-web

Deep Web est le projet solo de Bryce Cloghe­sy et Deep Web son premier LP. J’ai rarement chroni­qué un album de musique aussi tordu qui lorgne quelque peu sur Suicide avec une voix blanche et lointaine au milieu d’éclairs électro et d’instruments classiques. Une espèce de David Lynch sous Prozac avec un soin peu courant porté sur les dernières secondes des morceaux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

6 commentaires

  • C’est marrant, ça me rappelle pas du tout Mr. Robot Vol. 7 Sound­track (2019) comme je m’y atten­dais mais plutôt le Bedroom album de Jah Wobble, enregis­tré hé oui dans sa chambre.
    Tu me diras, c’est de saison.
    Mais cette sensa­tion auditive d’être enfer­mé (j’ai suis parve­nu à ne pas employère le mot inter­diche) avec Bryce Cloghe­sy dans une pièce trop petite pour nous deux, je ne sais pas si c’est bon pour ce que j’ai, ni pour ce que je n’ai pas.
    C’est vrai que c’est assez inquié­tant, comme musique.

  • Stimu­lant pour passer dans l’autre pièce, oui.
    Sauf si l’on y joue les extraits chantés du blog de Lou Doillon ”le confi­ne­ment, cet espoir”.
    Espoir pour les autres, oui, mais souvent déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *