Chroniques du Léopard (Appollo & Tehem – Dargaud)

chroniques-leopard-appollo-tehem-couv

Semi-copinage – 1941, le monde est en feu. Le monde entier ? Non, car il existe une île préser­vée de la guerre, somno­lente sous la gouverne pétai­niste et, comme le volcan, traver­sée de forces invisibles que l’irruption des armes va révéler.

chroniques-leopard-appollo-tehem-01

Diffi­cile de faire une chronique en bonne et due forme de ce Chroniques du Léopard signé de deux bons camarades du Margouillat : Appol­lo et Tehem qui remontent le temps réunion­nais et se focalisent sur deux internes du Lycée Leconte de Lisle de St Denis de la Réunion, l’établissement scolaire réser­vé à l’élite de l’île.
Charles Hoarau se lie d’amitié avec Lucien Turpin, nouvel arrivant dont le père vient de mourir en Tunisie « en héros », ce qui lui a permis d’intégrer le lycée malgré ses origines sociales (sa mère est une petite insti­tu­trice des Hauts). Lucien est bon en dessin et avide d’aventures. Il ne supporte pas l’autorité et la struc­ture sociale rigide de l’île amenée à dispa­raître. Mais en atten­dant l’arrivée des Alliés, il faut se farcir les versions en latin, traîner du côté du lycée des filles, se passion­ner pour Tintin et décou­vrir la vie de la famille dans les Hauts. Et tomber amoureux.

Diffi­cile de donner un avis perti­nent parce que j’ignore totale­ment comment un lecteur qui ne connaît pas La Réunion va appré­hen­der cet univers d’avant guerre sans cliché exotique. Il décou­vri­ra sûrement la jeunesse de Raymond Barre (ancien premier Ministre de Valéry Giscard d’Estaing) et Jacques Vergès (et son frère Paul), avocat polémique qui a défen­du les causes les plus diffi­ciles, tous les deux camarades de classe de nos deux héros. Appol­lo chronique un confet­ti de l’Empire colonial français, aux réflexes racistes, vu à travers les yeux d’adolescents exaltés qui rêvent d’un monde meilleur et plus juste. Tehem illustre le tout avec préci­sion et légère­té à la fois. Et cela donne un album à la fois nostal­gique et révol­té, aux théma­tiques qui ne se révèlent que petit à petit.

chroniques-leopard-appollo-tehem-02

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Vous dites qu’Appolo chronique avec des réflexes racistes. Ce n’est pas totale­ment faux. Toute­fois, il me semble que le scéna­riste peche surtout par ignorance. C’est vrai que c’est dommage. Il aurait pu, il aurait dû mieux se documen­ter.

    • Je passe votre commen­taire juste pour montrer à quel point on peut défor­mer des propos de manière diffa­mante. J’ai évidem­ment parlé d’un empire colonial aux réflexes racistes (pas Appol­lo). Et l’accusation de manque de documen­ta­tion me parait très légère puisque vous n’en faites guère la preuve. Bref, une trolle­rie de mauvais goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *