Le Cri du Margouillat n°7

marg7-1 Après un numéro en demi teinte, ce numéro 7 du Margouillat est explosif (que l’on datera au pif de la fin de l’année 1990) . Du Huo-Chao-Si nouvelle manière, 13 planches inédites de Michel Faure , des Ti Burce de Téhem qui commencent à se faire une place, du Tronchet, plein de pages d’Anselme, on en avait pour son argent…

Serge Huo-Chao-Si signe la couverture qui promet alcool et petites pépés. Après une photo émouvante des manifestants pour Télé Freedom (qui avait le bon goût de passer des films X non cryptés), le traditionnel édito de Boby qui voit disparaître tous les magazines BD et le sommaire (1). Goho et Anpa font un gag administratif local (2) et le courrier est réduit à sa plus simple expression (il y a quand même un beau dessin de Faure que je reproduirai un autre jour sur ce blog). Huo-Chao-Si réalise une très belle histoire tirée d’un conte traditionnel chinois tout en ombres chinoises (3). On remarquera que ces planches sont sponsorisées par le Conseil Général de la Réunion. Au Margouillat, on est plus fort que les skippers des Vents des Globes.
B. Lermechin, je ne l’ai jamais croisé. Sa maman est venu nous apporter des photocopies du travail de son fils qui s’était tué dans un accident de la route. Je ne peux pas m’empêcher de penser encore aujourd’hui qu’il avait quelque chose à raconter (4).
Suivent 7 planches de l’histoire à suivre de Téhem « Ivan ». Je vous dispense de forts goûteux « Jeux à la con » et « l’horoscope » de Mozezli (où on apprend que la Cicciolina est Vierge). Trois pages (non inédites) de Tronchet qui était notre ami suivies d’une interview de Christin par François Gillet, la profession s’invitait dans nos belles pages. 32 pages d’Anselme, on ne peut pas dire que l’on chômait à Madagascar. Pour pouvoir tout passer, on les case deux par page (5). Presque aussi prolifique, Faure et ses délires SF de l’époque sont boutés hors de chez Glénat. « Éloïse » (6) débarque chez nous. Le feuilleton littéraire « Le Major contre les canotiers blancs » est illustré par Huo-Chao-Si, Séné fait deux histoires « plafon » (7), Hobopok une tonne de « Temps béni » (8), Téhem propose un Ti Burce qui n’a toujours pas sa forme définitive en trois gags (9) et Appollo s’associe de nouveau à Huo-Chao-Si pour deux planches hommages à un fameux personnage de BD (10). Oula, je vous ai presque tout scanné le numéro ! La quatrième de couv est pour un duo inédit: Téhem + Frenchy (très Édika pour le coup) (11).

Et on continue…

Pour ce qui est de ma participation personnelle, j’avais eu un coup de génie: j’allais demander à ce que l’on me trouve des groupes rock réunionnais et je ferai des BD sur les paroles de leurs chansons. Le peu de succès de cette entreprise me conduit à écrire mes propres « chansons » et les illustrer (a). Voici donc « Li-An and the Fine Young Lizards » (la chanson « Napalm Love » est tiré d’un bouquin fantastique mais je me demande qui va deviner). Pendant ce temps, le Marg poursuivait ses démbulations stripiennes (b)…




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    14 commentaires

    • Répondre février 27, 2009

      julien

      Grand merci pour ce trés digne présent..!Je suis également touché par ces quelques dessins de B.Lermechin;c’est bien de le faire-un peu-revivre par son travail…Quant à M.Faure,oh oui tiens,ce serait bien,vraiment bien de glisser peu à peu vers son travail…Bon,l’idée de dessiner-sur-des-paroles-de-chansons-qui-bon-finalement-non,c’était aprés le collectif Jacques Brel de 1988?Et ces « Fine young… »tu les as imaginé avec quel « son » dans la tete?..Merci pour ces lectures!

    • Répondre février 27, 2009

      Li-An

      Olala, je ne me rappelle plus trop, je l’avoue. Peut-être du U2 de l’époque ou du Joe Jackson???

      Le problème avec Mickey Faure, c’est que si c’est un grand dessinateur, ses histoires sont souvent barrées à l’Ouest.

    • Répondre février 27, 2009

      Raymond

      Superbe. Merci de mettre tout cela en ligne (pour les ignares dans mon genre qui ont du retard)

    • Répondre février 27, 2009

      julien

      De Michel Faure j’avais surtout retenu ses récits avec Makyo(dont ELSA)…Et son album de la série « DECALOGUE » avec Giroud qui est brillant…Barrées à l’Ouest,ah oui,là,oui…Un peu comme Georges Bess,à l’Ouest mais je prends ces claques là avec joie…Y avait pas un groupe,dans ces années 87-90 dans ce nom là(five young cannibals,ou à peu prés?)..?Elles sont chouettes toutes ces pages,y a de l’enthousiasme,une ferveur sincère;des planches sur planches avec un appétit évident;le résultat est que 15,20 ans aprés cette fougue est intacte,et le « CRI… »a bien mérité ce panthéon(je l’ai découvert dans un article dans le trééés moribond « tintin » d’alors,en 1986,mais on s’en fout)

    • Répondre février 27, 2009

      Li-An

      @julien : Je n’ai pas lu le Décalogue. C’est assez éloigné de mes goûts. Oui, c’est un peu genre Bess si on veut.
      Fine Young Cannibals, oui :-)
      Pour ce qui est de l’abattage, pas trop dur vu les délais de parution du magazine très… aléatoire.

      @Raymond : ce n’est pas de l’ignorance, Raymond… Ou alors il y a beaucoup d’ignares sur Terre :-)

    • Répondre février 28, 2009

      Totoche

      Je ne savais pas que Huo-Chao-Si avait été un auteur prolifique un jour.

    • Répondre février 28, 2009

      Totoche

      Pourrais-tu nous en dire plus sur ces superbes derniers strips (ceux avec le guétali (b) ) ?
      S’agit-il d’un strip collectif ?

      Quel numéro !

    • Répondre février 28, 2009

      Li-An

      @Totoche : moi non plus :-) Je pense surtout que ce numéro a été très long à sortir et il a eu le temps de bien dessiner…
      Quant aux strips, c’est très collectif puisque c’est moi tout seul qui me contente de faire mumuse en ne racontant rien. Dans le prochain numéro, le dessin va aboutir à celui de la première version de « Planète Lointaine ».

    • Répondre mars 2, 2009

      Totoche

      Il me semblait bien reconnaitre ta patte et ton personnage, mais c’est le pseudo (Sergio le Dessino) qui perturbait mes synapses : rien à voir avec Serge Huo-Chao-Si ? La rondeur du dessin me faisait penser aussi à Mad (Dedans le Bayou)… :-)

    • Répondre mars 2, 2009

      Li-An

      Ah oui, j’avais oublié que j’avais pris ce pseudo… Désolé de t’avoir embrouillé les esprits :-) C’était bien en référence au personnage « Sergeo le dessino » créé par Serge.

    • Répondre mars 3, 2009

      Oslav Boum

      Et Air a repris Napalm Love, la gloire – et les royalties ?

    • Répondre mars 3, 2009

      Li-An

      Oula, il faut croire que c’était un titre facile à faire… (mais les royalties n’auraient pas été pour moi).

    • Répondre avril 16, 2009

      Frenchy

      Argh… Je me sens vieux tout d’un coup. Quand je montrerai ça à mes petits-enfants (j’ai encore le temps)… Dire que j’ai scenarisé pour le grand Téhem. J’avais oublié. Faut que je rajoute ça à mon CV.

      Frenchy

      • Répondre avril 16, 2009

        Li-An

        « J’ai encore le temps »… Que tu crois :-) Ça pousse vite ces choses là :-)

    Laisser une réponse