Will Eisner rempile

marche ou crève

pénuries dans l\'armée

les renforts

Ce serait dommage de gâcher les beaux liens propo­sés pas mes amis les visiteurs. Voilà donc un site qui recense tous les numéros illus­trés par le studio Will Eisner de 1951 à 1972 de PS Magazine, la publi­ca­tion officielle de l’Armée US chargée d’infor­mer le trouf­fion au combat et notam­ment tout ce qui concerne la mainte­nance du matériel.

Le site : VCU Libra­ries Digital Collections:Home
c’est un lien signé Provi­sus

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

20 Commentaires

  1. says: manu:)

    j’avais apper­çu un extrait de ce travail dans le recueil d’entre­tients : Eisner /​Miller (Rackham) mais je n’en savais pas plus. merci bien:)

  2. says: Stockman

    Il est de ces auteurs qui vous mettent une gentille gifle mais de ces rebuf­fades qui vous font courir à vos crayons et pas à la déprime du style ” Je suis une crotte. Il a tout inven­té. J’arrête le dessin demain je brode”.
    J’ai décou­vert Eisner sur le tard (il a fallu que j’en range dans mon stock…la honte) mais c’est un maitre que ce Willy.

  3. says: Glorb

    Will Eisner est vraiment un dessi­na­teur fabuleux. J’ai lu aussi un petit bouquin théorique qu’il a écrit et qui était très sympa. Il y raconte un peu sa façon d’envi­sa­ger la BD où dans l’image tout doit être tourné pour la compré­hen­sion du lecteur et le sens, d’où des mises en page qui dégou­linent chaque fois qu’il pleut etc.

  4. says: Stockman

    J’ai retrou­vé ma cave sombre !
    Je recom­mence à me Gollu­mi­ser lentement.

    Pour réagir à ce que dit Glorb : J’ai loupé son bouquin
    ” l’art séquen­tiel ” et il est impos­sible à retrou­ver mainte­nant (en français je veux dire…). Je me contente des Scott Mac Cloud mais c’est pas pareil.

  5. says: Li-An

    Je n’ai pas lu non plus les deux bouquins de Will Eisner (j’ai toujours hésité et voilà, on ne les trouve plus).

    Je vais sûrement bientôt passer te voir ami Stockman…

  6. says: Glrob

    J’avais trouvé ça à l’époque à la bibli Métro Télégraphe dans le XIe à Paris. Pas sur que ça puisse t’aider ceci dit. :)

    Scott mc Cloud il va être temps que je m’y mette !

  7. says: vasco

    On peut pas dire que c’est le meilleur de Eisner.
    Ceci dit, pour moi ce n’est pas un très grand dessi­na­teur, mais, par contre, un très grand auteur de BD.
    Son ”art séquen­tiel” est très intéres­sant, mais un peu trop (unique­ment) centré sur son propre travail. Il y fait d’ailleurs mention de ces fasci­cules et de sa vision de la BD appli­quée à ce genre de manuels professionnels.

    Petit complé­ment d’info sur le sujet et quelques liens, par ici :
    http://​biblio​dys​sey​.blogspot​.com/​2​0​0​8​/​0​4​/​w​i​l​l​-​e​i​s​n​e​r​s​-​p​r​e​v​e​n​t​a​t​i​v​e​-​m​a​i​n​t​e​n​a​n​c​e​.​h​tml

  8. says: Li-An

    Ah, je ne suis pas d’accord. C’est un grand dessi­na­teur ! Il y a une fluidi­té dans son dessin qui est merveilleuse et j’adore ses ambiances. Je pense que c’est un peu pour ça que je n’ai pas acheté les ”art séquen­tiel”: il se basait sur son propre travail qui est quand même très particulier.

  9. says: Totoche

    Vasco, Li-An : non mais là, vous ne croyez pas que c’est du ”studio” ?
    En tous cas, ça fait vraiment ”M.A.S.H” et par ricochet ”Innom­mables” !
    On appré­cie tout le talent de Will Eisner dans le suspense insou­te­nable de la couver­ture du n° 191 et qui incite les bidasses à vite ouvrir leur journal : la parachu­tiste a‑t-elle de gros seins ?

  10. says: Boyington

    A mon avis on le découvre dans le 192, après l’atter­ris­sage… (”Totoche et les gros seins”: Tabary n’aurait jamais osé un el titre…:-))

  11. says: Boyington

    Moi c’est Caniff que j’pré­fère, ses super-lignes aux pinceau, le jeu des noirs, et… en plus y a des beaux navions parfois (des Mustang, des Libera­tor, tout ça…)
    Pour Caniff tapez 5.

  12. says: Boyington

    Léonard et Michel-Ange aussi travaillaient ”en studio” (!!!!!) et plein d’artistes de tout temps. Ca n’enlève rien à leur talent…:-) Faut parfois déléguer, c’est tout.

  13. says: Oslav Boum

    Du ”studio” comme ça, j’en veux bien de l’autre. Merci pour ces couves, je ne connais­sais pas ce travail. Question bête, je me remets au Spirit et je n’ai ”que” les réédi­tions Soleil. Y en a t‑il d’autres intéres­santes et dispo­nibles facile­ment ? A par celles des Humanos d’il y a trente ans ? A moins que celles-ci fassent autori­té ? Désolé pour toutes ces points d’inter­ro­ga­tion, je suis en train de lire Doggy Bag de Djian et il abuse des questions.

  14. says: Li-An

    Vents d’Ouest aussi a publié quelques histoires à une époque, il me semble, non ? Et il ya quelques compiles Echo des Savanes. Je serai incapable de te dire ce qu’il faut avoir absolu­ment lu. En théorie, les Humanos sont une espèce de sélec­tion sur une large période et on peut penser que c’est bien trié mais je ne peux pas en dire plus (il faudrait deman­der à Dionnet :-)).

  15. says: Totoche

    Je ne crois pas avoir écrit que c’était du ”studio” et donc ”mauvais” (oui, oui, je sais, Franquin, Peyo, Romano Scarpa, Walt Disney, etc, etc, … travaillaient en ”studio” et que ce qu’ils faisaient étaient souvent génial :-) ) ,
    je me deman­dais juste, au vu de certains dessins, s’ils étaient tous de la main de Will Eisner que j’avoue ne pas bien connaitre (peut-être bien que oui, d’ailleurs) . (certains dessins me faisaient penser à ”du” Jack Davis pour tout dire …)
    Quelqu’un en sait il plus sur d’éven­tuelles colla­bo­ra­tion avec d’autres dessi­na­teurs US ?

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *