Je ne me lasse pas d’Oscar Cahén

Oscar Cahén était un illus­tra­teur merveilleux et j’ai longtemps regret­té de ne pas trouver plus d’images de son travail dans le genre. Je rappelle rapide­ment qu’il s’est instal­lé au Canada après avoir fui les persé­cu­tions nazies et, malheu­reu­se­ment pour nous, il a été là-bas un des membres actifs de la nouvelle peinture abstraite. Du coup, le site officiel se polari­sait sur ses travaux pictu­raux mais j’ai décou­vert qu’il conte­nait enfin une section illus­tra­tion digne de ce nom.

oscar-cahen-01
où est la souris ?
oscar-cahen-02
C’est moi qui conduit et c’est ma copine
oscar-cahen-03
mince, une carie

oscar-cahen-04

oscar-cahen-05
quelle idée géniale pour camou­fler une bombe
oscar-cahen-06
viande et laitage
oscar-cahen-07
et si j’essayais le rouge ?
oscar-cahen-08
il fait toujours son intéressant
oscar-cahen-09
c’est beau les soldats qui défilent
oscar-cahen-10
hors confi­ne­ment
oscar-cahen-11
où est la souris ?
oscar-cahen-12
pas la taille requise
oscar-cahen-13
on ne pêche pas le thon
oscar-cahen
vous aimez les zoizeaux ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

  • Les dessins de Cahen sont excel­lents, l’angle en plongée est origi­nal- ils n’ont pas trop vieilli, le trait est moderne. J’adore parti­cu­liè­re­ment High Life , très suggestif …

    • En effet, ça n’a pas vieilli car c’est d’une très grande lisibi­li­té et le côté rétro joue à fond. On retrouve des quali­tés de la BD franco-belge qui va de Franquin à Métal Hurlant et qui sont héritières d’une illus­tra­tion US très soignée qui a direc­te­ment influen­cé Cahén.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *