Norman Saunders in Illustration Magazine n°2

illustration-mag-2-couv

Illus­tra­tion Magazine, j’en ai déjà beaucoup parlé. Ils ont eu l’excel­lente idée de réédi­ter un par un leurs anciens numéros qui étaient devenus indis­po­nibles et ce numéro 2 était consa­cré à Norman Saunders (1907 ‑1989), proba­ble­ment un des illus­tra­teurs US les plus repré­sen­ta­tifs de la culture populaire de ce pays. Il commence par réali­ser des couver­tures de pulps (policiers, coquins, SF, fantas­tiques …) avec des images mainte­nant devenues cultes pour certaines. Après la Seconde Guerre Mondiale vécue en partie en Chine, il s’adapte aux nouvelles revues ”pour hommes” (aventures exotiques viriles) . La photo prenant de plus en plus de place dans les magazines, il accepte de travailler pour Topps, un éditeur de carte à collec­tion­ner pour gamins. Après de nombreuses retouches de photos de joueurs de base-ball, il s’attaque à une série sur la guerre de Séces­sion qui insiste lourde­ment sur la violence des combats. Les parents ont beau râler, Topps lance ensuite une série qui décrit l’inva­sion de la Terre par des Martiens hideux et sadiques. Mars Attacks ! est né avec Saunders à la palette et fait scandale. Malheu­reu­se­ment pour lui, il est payé au forfait et ne touche­ra aucun droit sur ces créations jusqu’à être inter­dit de crédit dans le film de Tim Burton. Et pour termi­ner, une série de détour­ne­ment de publi­ci­tés et embal­lages de produits quoti­diens US qui marque­ront les USA des années 70. C’est peut-être le dernier illus­tra­teur ”populaire” à se faire exploi­ter à ce point. De Frazet­ta à Lucas, une nouvelle généra­tion a décidé de gérer plus effica­ce­ment leur création.

L’article est intéres­sant mais vu la longé­vi­té de Saunders, il faudra se rabattre sur le livre (cf. plus bas) pour une liste d’images vraiment exhaus­tive. Dans le même numéro, un article sur Frazet­ta accom­pa­gné de quelques travaux noir et blanc, un article très documen­té sur Perry Peter­son qui mérite­rait un billet ici, un article très pointu sur la censure dans les pulps et enfin un excellent témoi­gnage de Walker A. Martin qui raconte avec beaucoup d’humour sa collec­tion­nite aiguë consa­crée aux origi­naux de couver­tures de pulps.

l'eau est bonne ?

saleté d'islamistes à gros turban

les punks hawaïens sont les pires

norman-saunders-book-couv un livre écrit par David Saunders, le fils de son père et spécia­liste de l’illus­tra­tion US, est sorti il y a quelques temps et il est déjà épuisé semble-t-il…

le site d’Illus­tra­tion Magazine : http://​www​.illus​tra​tion​-magazine​.com/

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

8 commentaires

  1. Non, celui là a été comman­dé et expédié aux States lors de mon séjour :-) J’aurais peut-être pu trouver ça à la brade­rie (en neuf et très cher) il y a quelques années mais ça a baissé ma pov dame.

  2. ”Rien de nouveau sous le soleil”
    On s’ croit modernes…
    La dernière est trash à souhait.
    J’ connais­sais pas ce mec mais, encore une fois grace à toi, j’ ai fort envie de le décou­vrir. J’ adore ce genre de faiseur d’ images qui assume pleine­ment son fond culture pop et qui aligne des travaux d’ une quali­té plastique que bien des soi-disant plasti­ciens actuels seraient incapables d’ atteindre (on va m’ dire qu’ c’ est pas c’ qui r’ cherchent… Bien sur !).
    En tout cas pour sortir de l’ aspect comparaison/​polémique, on sent le gars qui s’ éclate et qui donne du plaisir et c’ est tout ce qu’ on demande…

  3. Il faut quand même noter que Saunders dépasse le cadre de l’Art référen­tiel puisqu’il est litté­ra­le­ment l’inven­teur de toute une image­rie en toute innocence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.