Le Mur de Pan t.1 pl.1

En relisant récem­ment Le Mur de Pan de Philippe Mouchel, j’ai été frappé par l’évolution de l’histoire qui développe une forme de bouffon­ne­rie dans le troisième tome. Mais je n’allais pas réécrire un article là-dessus, ce n’est pas ce qui allait motiver les gens à lire cette BD telle­ment hors-norme. Poster des cases ou des planches n’est pas plus vendeur. En effet, le travail graphique de Mouchel résiste au feuille­tage. Je me rappelle encore avoir fait la moue devant le catalogue Delcourt à l’époque, avoir embar­qué les albums « pour les chroni­quer » et avoir immédia­te­ment appelé un ami pour lui crier « Il faut que tu lises ça !!! ». Un plaisir de lecture impos­sible à deviner en feuille­tant l’album, voilà qui ne m’est quasi­ment jamais arrivé. C’est que la beauté de la trilo­gie ne vient pas d’un graphisme chatoyant, de narra­tion cinéma­to­gra­phique ou d’un design so cute mais d’une histoire et de person­nages qui vous embarquent et vous laissent émerveillé.
Du coup, puisque extraire une planche ou une case ne risque pas de provo­quer un réflexe d’achat, j’ai décidé de motiver les troupes en repro­dui­sant à ma manière une case de la planche 1 du tome 1 Mavel Cœur d’Élue et j’essaierai d’en réali­ser d’autres pour donner un côté épique à la chose.

hommage mur pan li an t1 pl1 col

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

8 Commentaires

  1. says: Ortiz

    Hélas ces belles BD dorment dans les bacs des media­theques, il est vraiment dommage qu’un tel talent n’ait pas été recon­nu à sa juste mesure.

    1. says: Li-An

      Je partage ce regret. Mais ce sont des albums telle­ment peu clinquants et en dehors des canons de la séduc­tion que le lecteur hésitant passe devant sans s’arrêter.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *