Deux livres indispensables sur le travail de Walter Trier

Depuis que j’ai décou­vert le travail de Walter Trier, je suis comme un jeune chien fou, je saute en l’air après les mouches, j’aboie à tort et à raison, je pisse sur le canapé et je commande ses bouquins.

Walter Trier — Politik, Kunst, Reklame (Antje Neuner-Warhorst — Atrium)

walter-trier-couv

Un beau catalogue d’exposition de 2006 qui sépare en deux parties le travail de Trier (jeunesse puis adulte). Du fait de sa nature catalo­guesque, il présente des photo­gra­phies de livres plutôt que des scans et, surtout, des origi­naux. Il a le désagréable défaut de respec­ter les normes de maquette édictées par les éditeurs nains bavarois (avec beaucoup de marge) ce qui n’est pas sans consé­quence sur la taille des images présen­tées, un problème parti­cu­liè­re­ment visible sur la partie jeunesse.
Du coup, le volet adulte est bien plus passion­nant (les images ont plus de place) avec une sélec­tion beaucoup moins conve­nue car jamais montrée dans ces condi­tions. Chacune des œuvres est accom­pa­gnée d’une légende qui la remet dans son contexte (très utile pour les dessins de presse) mais c’est tout dans la belle langue de Ramstein.

walter-trier-05

walter-trier-04

walter-trier-03

walter-trier-02

walter-trier-01

walter-trier

Das große Trier-Buch (Lothar Lang — R.Pipe & Co.Verlag)

trier-grosse-buch-couv

Publié en 1974, c’est un beau bébé de plus de 300 pages qui compile les images de Trier par catégo­ries (amour, voyage, la ville…). La légende est minimale (la légende de l’époque en général) et s’y greffe la date de publication.
Comme il faut s’y attendre d’un livre des seven­ties, les repro­duc­tions sont moyennes et, aux 4/​5èmes, en noir et blanc. Par contre, on peut admirer le travail de Trier dans toute sa gamme et à toutes les époques.

trier-grosse-buch-08

trier-grosse-buch-07

trier-grosse-buch-06

trier-grosse-buch-05

trier-grosse-buch-04

trier-grosse-buch-03

trier-grosse-buch-02

trier-grosse-buch-01

trier-grosse-buch

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

2 Commentaires

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *