Huang Jia Wei

Ce qui est bien quand on a un scéna­riste comme JD Morvan, curieux et adulé par la foule en délire, c’est qu’il voyage et qu’il rencontre des dessi­na­teurs d’ori­gine asiatique qu’il fait ensuite travailler dans sa cave. Mais avant, il inonde de mails ses corres­pon­dants avec les travaux de ses petits proté­gés (en règle générale, ça se présente sous la forme de fichiers unique­ment lisibles sous Apple avec des formats de compres­sion exotiques de la même famille). Voici donc sa dernière trouvaille : Huang Jia Wei. Il est chinois (le manga est out autant vous préve­nir tout de suite. Pour être bien branché graphisme, c’est les Chinois mainte­nant) et il est très fort. Rien à dire de plus (de toute manière, je n’en sais pas plus…):-)

clic l’image


clic l’image

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

5 commentaires

  1. Mais si petit gredin, tu sais qu’il est de Canton… :)
    Et sinon, est ce que j’ai lu un WAOUH du grand Philippe M. de Pan ?

  2. Regar­dez-moi la quali­té des inter­ve­nants. On ne se fiche pas de la tête des visiteurs ici :-) (et sans pseudo s’il vous plaît). 

  3. Oulala, je n’avais même pas capté qu’il avait déjà sorti un album. JD m’a assuré que le sien devait bientôt sortir. Et je corrige le lien :-(

Laisser un commentaire