La compil 2008

Pendant qu’An­gou­lême nous pond une sélec­tion de 50 (!) albums à lire pour l’année écoulée, je me la joue light cette année avec le retour du billet qui provoque des commen­taires indignés. Mesdames et messieurs, roule­ments de tambours, voilà les CD que j’ai aimé cette année et que j’écou­te­rai encore l’année prochaine !


Commen­çons avec la petite dernière, Kate Nash qui montre une sacrée person­na­li­té dans un premier album explo­sif ”Made of Bricks”. Une pop inven­tive et rythmée aux paroles vachardes. Vivement la suite !
http://​www​.myspace​.com/​k​a​t​e​n​a​s​h​m​u​sic


Des chansons qui partent dans plein de direc­tions diffé­rentes, une voix magni­fique, des réfèrences qui me plaisent, un piano magique, rien à jeter chez Patrick Watson et son ”Close to Paradise”.
http://​www​.myspace​.com/​p​a​t​r​i​c​k​w​a​t​son


Les vrais durs détestent ce nouvel opus des Kings of Leon consi­dé­ré comme un renie­ment aux origines. Bah, qu’ils aillent se conso­ler ailleurs, il y suffi­sam­ment de chansons rageuses et poignantes pour qu’il tourne encore sur ma platine, ce ”Because of the Times”. http://​www​.myspace​.com/​k​i​n​g​s​o​f​l​eon


Je n’avais jamais acheté avant celui-là d’album de Rufus Wainwright que je trouvai un peu trop Casta­fiore à mon goût (malgré un faible assumé pour sa reprise poignante de la Complainte de la Butte sur la BO du kitchis­sime ”Moulin Rouge”). Là, rien à redire, ce ”Release the Stars” est magni­fique de bout en bout et me voilà avec un nouveau chanteur à suivre.
http://​www​.myspace​.com/​r​u​f​u​s​w​a​i​n​w​r​i​ght.


Et pour la troisième année consé­cu­tive… Laura Veirs et ”Saltbrea­kers”. Légère­ment plus tendu et plus produit que ses précé­dents albums, un nouvel opus de Laura avec plein de belles choses délicates. http://​www​.myspace​.com/​l​a​u​r​a​v​e​irs


Et on termine avec le plus beau, le plus électro, le plus jouis­sif, le plus avec des chansons qui restent dans la tête, ”We Are the Night” des Chemi­cal Brothers. Chapeau bas messieurs.
http://​www​.myspace​.com/​t​h​e​c​h​e​m​i​c​a​l​b​r​o​t​h​ers

Et n’oubliez pas de payer la musique que vous aimez, ça permet aux petits zartistes de survivre et aux gros de devenir mégalos.

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique promo
Partagez ce contenu

10 commentaires

  1. La mu-si-que, oui, la musique…
    Gavé de star ac, j’annonce un score de 4/​6 : 4 connus sur 6 proposés.
    De mémoire, du reste, Laura Veirs est passé à l’astro­labe l’année dernière…

    J’ai surtout remar­qué que les images propo­sées ‑pochettes d’albums- sont ”plutôt jolies”.
    Je mattèle donc à la décou­verte de Kate Nash que j’avais remar­quée dans la play list de droite, puis de Kings of Leon, dans cet ordre là, rien que ça. 

  2. En effet, j’ai été voir Laura Veirs à son concert l’année dernière. Un peu minima­liste, juste elle et sa guitare. C’était rigolo de la voir après le concert derrière une table pour vendre CD, TShirts et causer un bout. Ces Améri­cains sont trop forts… 

  3. Ah ah gros malin, si tu faisais plus atten­tion tu aurais vu que je l’ai mise dans la sélec­tion 2006 car je susi un gars branché moi monsieur ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.