René Hausman – Mémoires d’un pinceau (Nathalie Troquette – Le Lombard)

hausman-memoire-pinceau-couv

Voilà Noël avec ses bûches glacées, ses enfants excités et ses tablettes graphiques déjà obsolètes dans vos souliers. Avez-vous acheté tous vos cadeaux ? En panne d’idée ? Essayez cette monogra­phie sur un des artistes les plus origi­naux qui ait officié dans la BD, René Hausman.
Cette grosse monogra­phie de plus de 250 pages au papier épais va vous permettre de survo­ler toute la carrière du Belge à la barbe fleurie. Illus­tra­tions anima­lières, contes, légendes et farfa­dets, BD, le livre aborde chacune des facettes de Hausman, un type avec une vision complè­te­ment origi­nale, très loin des arché­types disneyens de sa généra­tion. Il dessine un renard, un chat ou un tronc d’arbre comme vous ne les avez jamais vu. C’est une marque de génie et aussi un handi­cap pour imposer sa vision. Les gens préfèrent souvent le prémâché…
Un beau livre, un peu sage à mon goût, avec une maquette très aérée qui fait table de salon – quelle idée de faire des inter­lignes aussi hautes – mais avec des repro­duc­tions soignées. J’ai décou­vert qu’il existe des réédi­tions des ouvrages qu’il a illus­trés – le roman de Renart, les fables de La Fontaine, etc… – en version mieux impri­mée (pas facile de repro­duire son travail correc­te­ment dans les années 70).

hausman-memoire-pinceau

hausman-memoire-pinceau_02

hausman-memoire-pinceau_03

hausman-memoire-pinceau_04

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

2 Commentaires

  1. juliensays: julien

    Quand je pense que le ptit frère de ma filleule veut des tourne­vis pour Noel…
    Est-ce que son travail N/​b est égale­ment-un peu-remis en valeur..?

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *