Wilmot Emerton Heitland

Maaacao
clic

Je ne sais plus où j’ai trouvé cette image et impossible de trouver des infos sur l’artiste…si je ne me suis pas trompé sur son patronyme.

complément: bien vu Pat Rick, j’avais pioché ça sur Illustration House en effet. Wilmot Emerton Heitland (1893-1969) est donc citoyen US, illustrateur et peintre aquarelliste et a travaillé pour les grands magazines de l’époque. Et je ne suis pas futé puisqu’il est bien recensé dans la « Bible » The Illustrator in America » de Walt Reed.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

5 commentaires

  • Mais non, tu ne t’es point trompé sur son patronyme.
    C’est peut-être ici : lien mort que tu as trouvé ton image.
    Tu as une (mini) bio sur le même site : http://www.illustration-house.co...
    Grâce à toi, on en sait un peu plus sur Corto Maltese, ne serait-ce pas le passage méconnu de sa vie ? Ce jour noir où son père et sa mère (à gauche) se sont fait « désouder » par ce mystérieux et menaçant individu (à droite). Qui à son tour a subi, plusieurs années plus tard, la terrible vengeance du fils, que l’on voit aujourd’hui encore revêtu des hardes de l’assassin en guise de trophée ?
    Ah non ?! c’est pas ça…? ;-)

  • Hum, les dates ne concordent pas pour ce qui est de Corto. Ces personnages me semblent très « années 20/30 » et à l’époque, Corto devait avoir dans les 40 ans :-)

  • Macao, Macao… vite dit, non?!
    Un sombrero, des bottes, un pantalon à broderie sur les côtés… Un type latino, un holster…
    Très belle illustration; elle raconte une histoire; les deux afreux vont-ils s’entretuer pour les beaux yeux de la dame, qui elle, ne semble guère affolée par cette scène!

    Ce sont les couleurs originelles?

  • Diantre ! tu as ce livre énooorme de Walt Reed avec sa couverture d’ Howard Pyle !?
    PS : sur mon commentaire tu as remarqué (et pardonné), que j’ai confondus la droite et la gauche en bon "gaucher contrarié".

  • Al: oui ce sont bien les couleurs originales. À l’époque, beaucoup d’illustrations étaient en bichromie pour des raisons de coût d’édition.

    Pat: en effet, je l’ai acheté et je ne le regrette pas malgré une qualité d’impression moyenne. Il ne m’avait pas coûté trop cher à l’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *