Wallace Wood

tu as pensé à fermer le gaz ?

tu as pensé à fermer le gaz ?
passe moi le lance pierres

passe moi le lance pierres
saleté de capitalistes

saleté de capitalistes

Quand je vois ces images de Wallace Wood (1927-1981, États-Unis), je me mords les doigts de ne pas avoir acheté le bouquin “Against the grain : Mad artist” qui lui était consacré. En France on connaît surtout ses travaux de la fin, la moins intéressante…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

27 commentaires

  • Wallace Wood est un de mes dessinateurs fétiches, et il est probable que je ferai un jour une chronique sur lui.

    Pour ce qui concerne le livre, évoques-tu « Against the grain : Mad artist », la monographie la plus détaillée qui existe sur Wood, ou simplement la réédition de luxe de Weird Science sortie il y a quelques années ?

    Dans la monographie, il n’y a pas les illustrations en couleur que tu nous montres, mais on trouve en revanche 320 pages d’articles, interviews et illustrations en noir-blanc. C’est un indispensable, et je crois qu’on le trouve sans trop de peine. Je l’ai acheté à Paris il y a 2 ans, dans la librairie du Bd Saint-Germain qui ne vend que des comic-books.

    Dans les recueils de luxe de Weird Science (il y a aussi Weird Fantasy), on retrouve ces BD en couleur en format agrandi et sur papier de luxe. Elles sont dûes à de nombreux dessinateurs (Orlando, Al Wiliamson, Jack Davis, Severin… toute l’équipe des EC Comics) et pas seulement à Wallace Wood. Ces courts récits de SF sont à mon avis ce qu’il a fait de mieux et c’est dans ces recueils qu’on peut trouver les magnifiques dessins de couvertures de Wood. Je n’ai pas acheté ces livres quand ils sont sortis, et aujourd’hui, je le regrette un peu.

    Sinon, il y a aussi un « sketchbook » consacré à Wood, mais il a moins d’intérêt.

    Maintenant, y a t-il un autre recueil que je n’ai pas vu passer ?

  • En effet, je parlais de « Against the grain », très facile à trouver il y a quelques années et qui est proposé à près de 200 $ maintenant sur Amazon en version « dur » (je n’arrive pas à voir de version souple).
    Est-ce que l’on peut trouver les illustrations qu’il a réalisées pour des magazines SF ? J’en ai vu de chouettes sur le Web.
    Merci pour ces infos complémentaires qui me permettent d’y voir plus clair.

  • Dans « Against the grain », il y a en effet 1 chapitre consacré à ses illustrations faites pour « Galaxy ». J’ai compté dans le livre une dizaine de pages qui reproduisent ces dessins. Wood semble utiliser différentes techniques : peintures, lavis, crayonnés encrés partiellement …
    Mais ce n’est qu’une toute partie du livre, qui contient beaucoup de textes intéressants, de photos du dessinateur et de son entourage, de planches de BD peu connues, de strips quotidiens, de travaux publicitaires ou de crayonnés. On y trouve même la page de Prince Vaillant qu’il a dessinée pour Hal Foster.
    Par contre, il n’y a quasiment aucune couverture des EC Comics.

  • Hello.

    J’adore aussi Wood. C’est vrai que sa bibliographie française n’est pas à son avantage.
    Néanmoins, les bouquins de chez Xanadu reproduisent quelques couvertures en couleur des Weird science de Wood, plus des histoires.
    Ces bouquins épuisés depuis longtemps se trouvent quand même assez facilement d’occase sur le web.

    Pour plus de détail, : la page que je leur ai consacré (ainsi qu’aux traductions des Ec comics) sur mon site dédié à Bernie Wrihgtson :
    http://pagesperso-orange.fr/wrightsoninfrench/bonus.html

    Et Frazetta…aaargl, merci pour ces deux superbes images ! Je suis aussi fan, évidemment.
    Quant à Budplant : …ton univers impitoyable ! J’y ai acheté il y a quelques années le « Jungle Tales » (1974) de Burne Hogart, en n/b. Un must !!

  • C’est vrai que Wood est rare et super rare en France. Mais quel GÉNIE !!! Des pages magnifiques dans les recueils de MAD chez Albin-Michel, chez Hors-Collection (Sally Forth…) dans l’Echo des Savanes première époque, Spécial USA. Ne pas oublier l’album du Spirit fait avec Eisner et Feiffer de 1952, sorti en France en 1990 chez Peplum. Merci pour ce post Li-An !

  • Wood est un encreur génial ; rien de péjoratif là-dedans, au contraire… (dessinateur génial et encreur incomparable)
    cet artiste arrivait à rendre crédible et clair un triple éclairage avec un simple pot d’encre de chine !
    Son travail en noir et blanc est remarquable, son utilisation des trames très inspirée.
    De très bons et nombreux exemples dans le recueil « mad » des éditions du fromage, dont je possède le T1.
    Papier agréable, belle impression noir et blanc. D’autres histoires de Elder, Jack davis, dont je préfère le travail couleur….

  • On peut consulter une partie des pages de « Against the grain » sur Google books
    Telechargable avec le logiciel Google book downloader

    • @kris: j’avais regretté de ne pas avoir acheté le bouquin mais je me rends compte à quel point c’était (c’est ?) compliqué de faire quelque chose qui tienne la route pour des auteurs US avec des droits sur les pages éparpillés à droite à gauche.

  • @ li-an je m’y perd le « pas cher » c’est une version du « Wally Wood’s EC Stories: Artist’s Edition. » ?

    Sinon, Woodwork à paraître 2012 à prix « normal » , c’est une édition publique du catalogue d’exposition 2010 qui était devenu derechef collector introuvable donc plus cher ;

    • @kris: c’est ce que j’ai cru comprendre dans mes multiples lectures. Il faudrait que je retrouve le commentaire énervé vu sur un forum d’un amateur.

  • Je « craque » beaucoup trop en ce moment, mais s’il y a menace rapide de rupture d’édition originale de Woodwork, je craquerai probablement aussi.

    Marrant, je pensais que les couv’ de Galaxy te titilleraient ;)
    Nouveau client trouvé sauf erreur après qu’ils aient failli tuer le Comics avec l’affaire Wertham

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *