L’ampleur des images de Stanley Meltzoff

Stan­ley Melt­zoff (1917 – 2006) est un illus­tra­teur états-unien qui a tra­vaillé pour les maga­zines et les édi­teurs de science-fic­tion (je connais­sais son nom par ses cou­ver­tures de romans) et qui a rebon­di dans la pein­ture ani­ma­lière sous-marine lorsque le mar­ché de l’illustration s’est tari (pour info, ses col­lègues se sont tour­né vers la pein­ture wes­tern ou la lit­té­ra­ture à l’eau de rose).
Son tra­vail clas­sique est carac­té­ri­sé par une grande ampli­tude, très peu com­mune à une époque où on cher­chait à sim­pli­fier de manière la plus effi­cace pos­sible à coups de gros plans coups de poings. Ses cou­ver­tures de science fic­tion montrent sou­vent des foules en mou­ve­ment avec un talent pic­tu­ral impres­sion­nant. J’ai été assez sur­pris de décou­vrir sa seconde car­rière pour lequel il est visi­ble­ment plus connu désor­mais.

stanley-meltzoff-02
Le peuple élu
stanley-meltzoff-03
crouitch
stanley-meltzoff-04
on savait se battre à l’époque
stanley-meltzoff-05
la preuve
stanley-meltzoff-06
c’est pour une étude
stanley-meltzoff
le gars modeste
stanley-meltzoff-07
Play it again, Sam
stanley-meltzoff-08
une vue impre­nable
stanley-meltzoff-09
un clin d’œil à nos amis réunion­nais
stanley-meltzoff-10
un extrait inté­res­sant du Fau­con Mal­tais
stanley-meltzoff-11
plon­gée dans l’espace
stanley-meltzoff-12
Qui a éteint la lumière ?
stanley-meltzoff-13
Je sens que ça va bien ruis­se­ler
stanley-meltzoff-14
le prin­temps arrive
meltzoff
Conrad, le roi de la gau­driole

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

4 commentaires

  • C’est fas­ci­nant, com­ment, en exé­cu­tant des com­mandes sur des sujets bien bali­sés avec une tech­nique on ne peut plus clas­sique, il arrive quand même à sur­prendre en trai­tant chaque fois son sujet de façon un peu déca­lée.

    • Je n’ai pas mis beau­coup de ses tra­vaux per­sos que l’on peut voir sur son site mais il peut aller vers le gro­tesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *