Les couvertures de Fiction par Forest

Évi­dem­ment, si j’avais cher­ché un petit peu, j’aurais trou­vé ces cou­ver­tures réa­li­sées par Forest pour le maga­zine Fic­tion. Pas super com­plète (des doubles pages manquent), pré­sen­tant de petits for­mats, cette page chez Noo­sphère a au moins le mérite d’exister.

un visage papillon

tomber vers le haut

limite abstrait

Mer­ci à Doc Mars pour le lien.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

21 commentaires

  • Et ben moi,je reste fas­ci­né et admi­ra­tif de ce tra­vail et ce peu de moyen pour autant de puissance!(UN heureux,UN!)Le der­nier c’est trés POIVET,non..?(Oui,bon,Poivet n’a pas bonne presse ici)

  • Joli. Tiens, le pas­sage de l’autre côté de l’eau me rap­pelle un truc sem­blable dans ”les nau­fra­gés du temps du temps”, de… Forest et Gil­lon. Ca doit être dans le deuxième tome, ”la mort sinueuse” je crois. (Je sais ce que va dire Li-An : Gil­lon, bof!… M’en fous, moi j’aime bien) Qui a vu Totoche au fait ? Pas pas­sé de l’autre côté de l’eau lui-aus­si ?

  • Forest pos­sé­dait un style qui rom­pait tota­le­ment avec celui des autres des­si­na­teurs de l’époque. pour bien en mesu­rer l’originalité, il n’est que de com­pa­rer ses cou­ver­tures à celles de ses col­lègues pour Fic­tion. Dirais-je qu’il n’y a pas pho­to ? Et puis, pour moi Forest reste l’artiste de ”Mys­té­rieuse, matin midi et soir”, une mer­veille de poé­sie.

  • @Boying­ton : il est reve­nu sur ce blog :-) Et je ne ferai pas de com­men­taire sur Gil­lon :-)

    @feyl­hin : oui et non. Il était dans une cer­taine tra­di­tion (si on regarde les illus­tra­teurs et peintres de l’époque, on retrouve ce style jeté, ces filles aux che­veux fous) mais son goût de la BD lui a per­mis de s’orienter vers des thèmes ori­gi­naux. Et je n’ai tou­jours pas lu Mys­té­rieuse

  • @Li-An : viens chez nous, je te le prê­te­rai (”Mys­té­rieuse…”):-) Per­so, c’est pas celui qui m’a le plus bran­ché. J’ai plus de sou­ve­nirs sym­pas de Bar­ba­rel­la par exemple.

  • Chez com­ment déjà, la bou­tique, à Orléans ? J’ai déjà ache­té pas mal de trucs sym­pas chez lui, par le pas­sé.

  • Ah oui, c’est ça. (C’est juste un peu à l’étroit chez lui :-) Mais c’est sym­pa.) Y avait aus­si une bou­tique spé­ciale BD sur une sorte de place, don­nant sur la rue prin­ci­pale vers la cathé­drale. Mais je ne sais pas si elle existe encore.
    Ca y est, je trans­forme ton blog en base de don­nées com­mer­ciale ! C’était quoi déjà le billet ? Ah oui, Forest. Ben toute façon j’ai plus rien à en dire. Ah si, je relis ”mys­té­rieuse…” pour voir. Je redé­couvre. Je ferai un com­ment cri­tique après.

  • La librai­rie ABC est fer­mée depuis long­temps. Mais il y a une librai­rie spé­cia­li­sée LegendBD.

  • Sauf le res­pect dû à Boying­ton, je trouve que Mys­té­rieuse c’est Forest au som­met de son art… le des­sin atteint à une grâce que les pre­miers Bar­ba­rel­la, encore trop proches tech­ni­que­ment de l’illustration, char­chaient encore sans tou­jours la trou­ver, et le scé­na­rio… je n’en dis rien, je ne vou­drais pas spoi­ler !

  • T’inquiète Toro­ro, c’est juste ma mémoire qui défaille. Tu m’as donc d’ailleurs don­né l’envie de le relire, ça me per­met­tra de recon­si­dé­rer les choses.
    @ li-An : ben non, j’avais ”à l’affiche”, et un grand blanc en-des­sous jusqu’en bas ; Peut-être un bug momen­ta­né de ma bécane :-)

  • Non, c’est un de mes plu­gins qui a déci­dé de faire grève sans pré­avis… J’ai été aus­si sur­pris que toi :-)

  • Bon, heu… j’ai donc relu ”Mys­té­rieuse etc.” Bah ! Oui, c’est pas mal. Un peu vieilli quand même. J’ai pas pris un super grand pied (comme je le pour­rais avec par exemple les aven­tures déli­rantes d’Ashe Bar­rett), je me suis pro­me­né dans l’histoire, disons. Rien à redire au gra­phisme. C’est plu­tôt l’histoire, qui me semble un peu confuse, pas­sant du coq à l’âne, et comme s’il man­quait le tome pré­cé­dent, et le sui­vant… En bref, déso­lé Toro­ro, pour moi le gra­phisme est l’égal de sa pro­duc­tion habi­tuelle, et le scé­nar me laisse un peu de glace. Mais bon, les goûts et les cou­leurs, hein :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *