Le Cri du Margouillat n°8

couverture marg 8

On peut encore jouer aux devinettes… Dans son édito (1), Boby date ce numéro de mai 1991 (l’ours annonce juillet) et le précé­dent remon­tait à décembre. Six mois d’écart entre les deux, un délai qui est de plus en plus classique pour une revue qui cherche des finan­ce­ments dans tous les sens. La couver­ture est signée Tehem, une première dans son cas avec un dessin de … 1988. Le CdM, la machine à remon­ter le temps…
Un rapide coup d’oeil sur le sommaire montre qu’on ne change pas une équipe qui a du mal à gagner si on excepte l’arrivée d’un petit nouveau appelé Moniri qui signe deux planches et une illus­tra­tion pour le feuille­ton Le Major contre etc… Le Chose de Boby est toujours au rendez vous, le courrier des lecteurs est écrit par la rédac­tion (ils ont du mal à suivre, les lecteurs) et Tehem affine son person­nage de Ti Burce (2). Suivent 14 (!) planches de Michel Faure qui boucle très décon­trac­té l’histoire commen­cée dans le précé­dent numéro. Les rubriques se trouvent avec Copinage qui mélange actua­li­té cultu­relle et petites annonces amoureuses ou Ter la i moukat. Petit à petit, le CdM porte un regard de plus en plus ironique sur la vie politique et cultu­relle locale. Le créole s’installe défini­ti­ve­ment dans la revue. Pour preuve, une histoire courte de trois planches de Bob qui parle de choses vécues, c’est sûr (3)… Sta Notte boucle son histoire SF sous marine et s’en va sous d’autres cieux créatifs. Trois pages non signées sur le cafard, le meilleur ami de l’homme (je soupçonne Mozes­li) et voilà les Malgaches, une fine équipe compo­sée de Rado, Anselme et Aimera­za­fy qui mélangent réflexion politique et légende urbaine (4). La critique BD se partage entre Appol­lo et moi (cf. plus bas), Tehem conti­nue vaille que vaille sa saga Ivan (13 planches mondié­sé­nieur) et Maïe de retour d’Afrique nous raconte les souffrances de l’expatriée moyenne (5). Il faudrait qu’Appollo nous précise si ces gags sont encore valables… Mad adapte Ambrose Bierce avec un cochon for savant ma foi (6) et déboulent des Jeux à la con très cons. Serge Huo-Chao-Si donne deux planches superbes sur la vie des chiens errants diony­siens (7). Un des sommets d’humour de toute l’Histoire du CdM à mon avis. Une planche de BGM, Hobopokavec son Temps béni et Bob qui clôt le bal avec un remake de Pinoc­chio. La quatrième de couver­ture est en créole elle aussi et signée Basi (8).

Quant à moi, je conti­nue mes strips du Marg sans savoir ou ça va (ça ne s’arrange toujours pas quand on voit mon blog BD) (a) et je conti­nue l’album des Fine Young Lizards avec un hommage à Orches­tral Manoeuvres in the Dark notam­ment (b).

Dans la rubrique BD Niouz, je chronique Le lama blanc vol.4 de Bess et Jodorows­ki, les Entre­tiens de Moebius et Sadoul, Adieu monde cruel (Calvin & Hobbes) de Bill Watter­son, Peter Pan de Loisel (que je n’aime pas), Le cheva­lier à la triste figure de F’Murr, et La Teigne t.1 de Téhy (pur copinage, il faut bien l’avouer). Ce qui me permets de dire que je pars pour Tahiti à l’époque…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • Je rêve ou Totoche fait son comeback sur ce blog ? C’était bien St Malo :-) ? Je sais qu’il devait faire des dessins mais je croyais que c’était tombé à l’eau.

  • M’ouais…, je crois que je vieillis grave.
    Impres­sion parta­gée par Mr et Mme Beaulet ou encore Pierre Chris­tin (ce qui me rassure un peu, du coup). Je me dis que je devrais peut-être monter mon propre festi­val ”spécial 3e âge”, inter­dit aux moins de 40 ans (au moins) !
    Sinon, d’après Serge, l’épidémie de grippe pourrait bien repar­tir : du coup, j’ai fait une réserve de masques.

  • Voilà un commen­taire énigma­tique mais que je tâche­rai d’éclaircir plus tard (pourtant, une expo Uderzo :-)). J’imagine que Serge parlait de la Réunion. Du coup, tu as eu des nouvelles du festi­val ”arlésienne”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *