Raymond Macherot – Monographie (Edouard François – Editions l’Âge d’Or)


Enfin la reconnaissance pour Macherot ? Voilà une nouvelle monographie sur un de mes auteurs préférés, à rajouter à celle de Mosquito. On la doit à un auteur belge qui a fait un remarquable travail iconographique (miam miam, le dossier de présentation de Chaminou dont le titre original était « L’Hibiscus écarlate »). Le texte est bien moins universitaire que celui de Mosquito et on a droit à deux interviews mais c’est la partie la plus faible de l’ouvrage. Il y a quand même beaucoup de pistes évoquées qui ne sont pas développées (les conséquences de la dépression nerveuse de Macherot sur son travail, les scénaristes qui ont travaillé sur Sybilline) et les réticences de François vis à vis de la fin de l’œuvre de Macherot sont trop expéditives pour être satisfaisantes.
Bon, ces remarques ne doivent surtout pas décourager les amateurs de Macherot: les inédits sont légions et très bien choisis. De ce côté, on a droit à un vrai travail de fan éclairé. Je terminerai en précisant qu’il existe une version « luxe » avec une jaquette différente et une histoire inédite de Sybilline en cahier à part (la dernière dessinée par Macherot en fait).

> voir une image de Clifton ici et une planche crayonnée de Chlorophylle là

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *