Les Maîtres Chanteurs (Orson Scott Card – Denoël)

Petit à petit, l’Uni­vers est pacifié par l’Empe­reur Mikal, impitoyable et sage à la fois. Mais il existe un endroit de son Empire où il est semblable au moindre de ses sujets : le Palais du Chant où sont formés de jeunes enfants à la voix hors du commun. Et l’Empe­reur désire son Maître Chanteur. Il lui faudra attendre de longues années avant que le Palais ne trouve l’enfant qui pourrait conve­nir et le forme.
Je sais que je n’ai pas beaucoup de succès avec mes chroniques SF mais bon, moi ça me fait plaisir alors allons‑y. C’est un roman qui m’avait impres­sion­né la première fois que je l’ai lu mais que j’avais trouvé ardu à lire à l’époque. Ce n’est pas de la science fiction stric­to sensu, plutôt un univers de conte (cruel le conte) où la science est juste un décor (en fait, j’ima­gine qu’au­jourd’­hui, Orson Scott Card en aurait fait une histoire fanta­sy). On suit donc le jeune Ansset dans sa forma­tion très stricte au Palais du Chant, puis au Palais Impérial où son rôle fait de lui un pion sur l’échi­quier politique. Orson Scott Card aurait pu s’arrê­ter là mais le roman parcourt toute la vie de Ansset qui, en grandis­sant, perd sa voix et doit se chercher de nouveaux buts, jusqu’à sa vieillesse et sa mort. Le relire en tant qu’adulte apporte évidem­ment un point de vue très diffé­rent. Si j’avais été très impres­sion­né par le côté initia­tique du livre, l’ambi­tion de parcou­rir toute la vie du person­nage prend un sens quand on vieillit. C’est un livre très diffi­cile à résumer (comme beaucoup de livres SF ambitieux) qui traite de l’Art en général et de la nature des artiste ce qui enrichit grande­ment le récit d’aventure/​politique. On y parle aussi de la famille et de ce qui la fonde, de l’amour,du sens de la vie. De quoi méditer tout en s’éva­dant.

Je vous mets les deux autres couver­tures des éditions françaises. J’en aurai bien fait une alter­na­tive mais le temps me manque.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • ça donne envie de le lire en tous cas .

    Tiens , j’ai été voir l’expo Sciences et Fiction à la Villette vendre­di dernier : tres belle expos munie de magni­fique pièces venue du cinéma ou des séries TV : costumes , robots , monstres etc …
    Le tout matiné ici et là de point scien­ti­fiques , inter­es­sant !

    L’as tu vu ?

  • C’est un thème par défaut… J’ai des problèmes un peu compli­qué de serveur et je suis obligé de faire des tests divers et variés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *