L’aquarelle facile avec John Pike

John Pike Paints Watercolor (Pitman Publishing)

john-pike-paints-watercolor-couv

Le tra­vail de John Pike m’avait bien tapé dans l’œil et je suis par­ti à la recherche de livres sur son tra­vail. Ce John Pike Paints Water­co­lor a un double avan­tage. Non seule­ment il per­met d’admirer quelques unes de ses œuvres mais, sur­tout, il explique soi­gneu­se­ment com­ment il tra­vaille dans une longue inter­view avant de pas­ser à la pra­tique avec de nom­breux exemples soi­gneu­se­ment décom­po­sés. Une excel­lente approche si vous vous lan­cez dans l’aquarelle et pour les illus­tra­teurs en géné­ral.

john-pike-paints-watercolor-04

john-pike-paints-watercolor-03

john-pike-paints-watercolor-01

john-pike-paints-watercolor-06

john-pike-paints-watercolor-05

john-pike-paints-watercolor

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

  • Très beau mais trop ration­nel pour moi. Faut s’appeler Emma­nuel Lepage pour avoir la patience de faire ça…
    Ceci dit une fois qu’on trouve la patience c’ est sur­ement incroya­ble­ment payant.

    • Ah mais tu te trompes. L’aquarelle telle qu’il la pra­tique est très rapide à faire. Ce n’est ni de l’huile ni même de l’acrylique.

      • ça m’ a l’air très men­tal.
        Atten­tion je suis très men­tal mais j’ ai du mal à admettre que la pre­mière année de pra­tique se soit très rapide.
        Je veux bien te croire ceci dit.

  • Art et péda­go­gie c’est tou­jours étrange;mais c’est presque d’autant plus admi­rable d’avoir culti­vé une « science » de sa pratique,sans com­plexe.
    Le bonheur,c’est l’acrylique blanche que l’on vient marier à son aqua­relle…

    • Ce qui est encore plus fas­ci­nant, c’est le peu de nombre cou­leurs qu’il uti­lise. Une éco­no­mie qui me plaît bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *