La communauté-Zone sinistrée t.1 (Zalozabal – Erko)

Dans une Amérique ravagée par les radiations post atomiques (il faut toujours écouter tata Voiney), l’inspecteur Doug Balthus (dit Hot Doug), à la vie personnelle explosée, enquête de manière fort musclée sur la disparition de gamins aux cerveaux grillés par les jeux vidéos (c’est très dangereux les jeux vidéos).

Zalozabal est un dessinateur uruguayen installé en Argentine. Il a déjà publié, avec Bayeto au scénario, deux tomes intitulés *Du grunge génétique*- toujours chez Erko. Dans tous les cas, c’est de la SF déglinguée au dessin bizarrement soigné, très destructuré et tout rond à la fois. En fait, comme pour certains albums de Corben, j’ai acheté ça juste pour regarder le dessin aux couleurs informatiques chatoyantes. Les filles sont trop maigres et les poings trop gros mais il y a un plaisir de dessiner contagieux :-)

le vol du bourdon
clic l’image

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

10 commentaires

  • Orléans, morne plaine?! : je n’ai pas trouvé cet album : il faut dire que je n’avais pas mis toutes les chances de mon côté : oubli du titre, oubli du nom de l’auteur (une constante, chez moi, en quelque sorte) et déformation du nom de la maison d’édition! J’y retourne dès que possible avec un petit pense bête.

    J’héberge actuellement un "jeune auteur" Québécois (régulièrement publié là bas, et sous peu en France) et qui pense vous avoir croisé à Québec, jadis.
    Il vous passe de toute manière son bonjour.

  • Merci Choto pour cette précision. Il est difficile de trouver des infos sur Zalozabal et j’avoue que j’ai mis Chili sans vérifier si je ne m’étais pas trompé…

  • j’ai vu genetic grunge de zalozabal et ses dessins estan très bien obtenus, il y a un niveau de détail incroyable, sans doute un style nico et nouveau dans le monde du comics

  • J’ignore ce que "nico" veut dire pour un traducteur automatique espagnol<>français :-) mais merci pour ce commentaire Manu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *