Imbattable, une BD gauchiste de super-héros de Pascal Jousselin

josselin-imbattable-couv

Quelque fois, les bonnes sur­prises sont des sur­prises. Je veux dire qu’on voit pas­ser un album et qu’on se dise « ça, c’est pas pour moi. » et en fait si. On est sur­pris. Repre­nons au début.

Imbat­table (Dupuis), je l’ai vue pas­ser à sa sor­tie mais sa cou­ver­ture me criait ”paro­die de super-héros pour le col­lège” et déjà que je fais des bou­tons avec les super-héros nor­maux alors les trucs déca­lés ouf ouf… Et j’ai com­men­cé à lire ça chez ma belle-sœur et j’ai crié « stop­pez les rota­tives, il FAUT que j’achète cet album !! » et j’ai repris des noix de cajou.

Imbat­table est donc bien une paro­die d’histoires de super-héros mais qui ne joue pas sur les gros clins d’œil pour geeks en rajou­tant des prouts (je ne vise per­sonne, peeeeer­sonne, qu’est-ce que vous ne com­pre­nez pas dans ”per­sonne” ?). Car, et la cou­ver­ture est trom­peuse, Imbat­table est un super héros qui a un pou­voir pure­ment BD : il cir­cule à tra­vers les cases d’une planche. Le plus simple est de mon­trer un exemple.

josselin-imbattable-01
exemple

Le concept, si il n’est pas inédit, est abso­lu­ment jouis­sif dans le cadre d’un super-héros bien de chez nous (je parle de la ban­lieue à mai­son­nées popu­la­ri­sée par la BD fran­co-belge dont Boule et Bill est l’exemple le plus fameux). Imbat­table a donc une vie bien pépère sauf quand un super méchant débarque sans aucune chance contre le super pou­voir de notre héros.
Au bout de quelques gags, on se dit que ça risque de tour­ner en rond. Et Pas­cal Jous­se­lin intro­duit alors de nou­veaux pro­ta­go­nistes… avec de nou­veaux pou­voirs. Je ne vais pas divul­gâ­cher mais ces nou­veaux pou­voirs sont tous liés à la nature même de la bande des­si­née – un livre où on raconte des his­toires en des­sins et avec des bulles.

Jous­se­lin aurait pu se conten­ter de ce concept mais il gos­cin­nyse son pro­pos en intro­dui­sant des per­son­nages et des situa­tions qui « nous disent des choses sur le monde d’aujourd’hui » comme on dit sur France Cul. Voi­là donc un maire qui ne crache pas sur les pots-de-vin et se fait car­pette devant le grand capi­tal et une chef d’entreprise d’industrie pol­luante qui se gausse des mani­fes­tants bêlants. Évi­dem­ment, ils vont en prendre plein la tête, tou­jours par acci­dent, Imbat­table étant un révo­lu­tion­naire qui s’ignore.

C’est donc une BD qui m’épate. Elle part d’un concept très basique (le détour­ne­ment des super-héros) mais crée véri­ta­ble­ment le pre­mier per­son­nage 1 de ce type avec un pou­voir de bande des­si­née (même Moore est enfon­cé pour le coup), s’amuse avec les codes de la BD tra­di­tion­nelles (aus­si bien fran­co-belge que comics) et nous fait sou­rire avec des idées qui sortent de l’ordinaire. J’y vois un héri­tage de Fran­quin comme de Got­lib, une preuve vivante que le fran­co-belge peut encore pro­po­ser des choses inté­res­santes.
Il paraît que la pre­mière édi­tion est épui­sée alors bou­gez-vous le train pour en dégot­ter un exem­plaire.

josselin-imbattable
phy­lac­tère dans ta tête

  1. je sens qu’on va me trou­ver un pré­cé­dent. 

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *