Akkinen, zone toxique (Iwan Lépingle – Sarbacane)

akkinen-lepingle-couv

Copinage — J’avais annon­cé dans mon précé­dent billet sur le travail d’Iwan Lépingle que j’allais le bassi­ner pour qu’il ne mette pas cinq ans à sortir un album… et il en a mis dix. Voilà ce que c’est que d’être engagé, on n’a plus le temps de faire des petits dessins.

Gaspar et sa fille Tessie s’en vont dans le Nord commen­cer une nouvelle vie : Gaspar a trouvé du boulot dans une entre­prise des sables butimeux dirigée par son frère, un sacré nerveux. En atten­dant la rentrée, Tessie croise des person­nages hauts en couleur qui font lui faire prendre conscience que l’exploitation pollue grave. La dispa­ri­tion d’un de ses nouveaux amis va obliger son père à enquê­ter.

La bonne surprise, c’est que Lépingle n’a pas perdu son dessin en dix ans et sa ligne claire monochrome a beaucoup de charme. Les person­nages sont attachants et ça se lit très bien mais je regrette un chouïa le peu de surprise dans le scéna­rio. En même temps, je ne suis pas le bon public pour ce genre d’album. Je suis sûr que le prochain va déchi­rer grave.

akkinen-lepingle-01

akkinen-lepingle

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

  • J’avais lu Kizil­kum à sa sortie, il y a donc… quinze ans, comme le temps passe, et je l’avais trouvé ”pas mal” sans être spécia­le­ment accro­ché… La façon dont il a évolué me semble intéres­sante, et je vais chercher aussi bien Rio Negro (passé inaper­çu quand il était sorti) que celui-ci ; merci pour le rappel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *