Akkinen, zone toxique (Iwan Lépingle – Sarbacane)

akkinen-lepingle-couv

Copi­nage — J’avais annon­cé dans mon pré­cé­dent billet sur le tra­vail d’Iwan Lépingle que j’allais le bas­si­ner pour qu’il ne mette pas cinq ans à sor­tir un album… et il en a mis dix. Voi­là ce que c’est que d’être enga­gé, on n’a plus le temps de faire des petits des­sins.

Gas­par et sa fille Tes­sie s’en vont dans le Nord com­men­cer une nou­velle vie : Gas­par a trou­vé du bou­lot dans une entre­prise des sables buti­meux diri­gée par son frère, un sacré ner­veux. En atten­dant la ren­trée, Tes­sie croise des per­son­nages hauts en cou­leur qui font lui faire prendre conscience que l’exploitation pol­lue grave. La dis­pa­ri­tion d’un de ses nou­veaux amis va obli­ger son père à enquê­ter.

La bonne sur­prise, c’est que Lépingle n’a pas per­du son des­sin en dix ans et sa ligne claire mono­chrome a beau­coup de charme. Les per­son­nages sont atta­chants et ça se lit très bien mais je regrette un chouïa le peu de sur­prise dans le scé­na­rio. En même temps, je ne suis pas le bon public pour ce genre d’album. Je suis sûr que le pro­chain va déchi­rer grave.

akkinen-lepingle-01

akkinen-lepingle

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

  • J’avais lu Kizil­kum à sa sor­tie, il y a donc… quinze ans, comme le temps passe, et je l’avais trou­vé ”pas mal” sans être spé­cia­le­ment accro­ché… La façon dont il a évo­lué me semble inté­res­sante, et je vais cher­cher aus­si bien Rio Negro (pas­sé inaper­çu quand il était sor­ti) que celui-ci ; mer­ci pour le rap­pel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *