L’Ange tombé du Ciel a atterri dans vos librairies préférées

maitre-etrange-t1-couv

Je l’atten­dais pour Angou­lême et il est arrivé un peu plus tôt que prévu. Bon, je ne sais pas trop quoi dire, disons juste qu’il contient un dossier de quatre pages pour complé­ter l’his­toire et que j’espère que ça va vous plaire et plaire à suffi­sam­ment de gens pour pouvoir écrire une nouvelle aventure d’Aglaëe Aglaé. Et ”dégât colla­té­ral”, je ne suis pas convié à Angou­gou cette année et du coup, je dédicace le 28 janvier chez Bédéra­ma à Reims !

recherche pour ex-libris
recherche pour ex-libris

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

16 Commentaires

  1. says: olivier

    Felici­ta­tions ! J’ai lu les 11 premières pages sur Bdgest et c’est bien prenant (et très joli ;), je lirai la suite plus tard ( j’ai une idée du pourquoi du comment mais chhhtt , je le garde pour moi :)
    Bon Angouleme !

  2. says: Tororo

    Ah ben flûte j’avais raté la présen­ta­tion du dessin de couv’ ”nu” en octobre ! Elle n’a pas l’air d’avoir peur des poids lourds en effet. Tous mes vœux à la maîtresse de l’étrange !
    Et… c’est pas que j’ai pas tout lu, c’est juste que (parfois) je suis un peu lent à comprendre (aïe ! ces chutes d’anges devraient être mieux signa­lées): en quoi c’est un dégât colla­té­ral de ne pas être convié à Angou­lême ? C’est à cause de la date de sortie, pas program­mée ? dépro­gram­mée ? reprogrammée ?

    1. says: Li-An

      @Tororo : éh éh, comme ça sort AVANT Angou­lême, ça ne sort plus À Angou­lême. Mais bon, ça a surtout à voir avec mes résul­tats de vente plutôt qu’une date de sortie d’album auxquelles on rajoute des restric­tions budgé­taires à tous les étages.

  3. says: Totoche

    Chère Aglaëe, chers Maîtres de l’étrange,
    je me permets de vous signa­ler que si personne n’a signa­lé la dispa­ri­tion de l’Ange à la gare Montpar­nasse, c’est proba­ble­ment parce que le train du Havre arrive à Saint-Lazare (cf ”La Bête humaine”).
    En espérant que cela puisse vous aider dans votre enquête.

    Affec­tueu­se­ment.
    Votre dévoué Totoche.

  4. says: Grospatapouf

    Ah ! monsieur Li-An, cet album est bien alléchant, croyez-en un vieux monsieur lassé des expéri­men­ta­tions graphi­co-narra­tives, mais resté gourmand malgré tout. Un album de bonne facture, prenant et très amusant pour ce qu’en j’en ai lu sur le site BD-gest. Je vais comman­der cette petite douceur et j’espère fort commen­cer une collection.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *