Sean Cheetham

de la lecture sur la peau
de la lecture sur la peau
il faut arrêter la drogue, mademoiselle
il faut arrêter la drogue, mademoiselle
JD maigre
JD maigre

Il peint de manière très classique de jeunes urbains améri­cains un peu destroys. C’est Sean Cheeeeeeeee­tham ! Bon, je me moque mais c’est classieux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

19 Commentaires

  1. says: Li-An

    Ce Jean-no, il casse tout de suite l’ambiance…

    @Doc Mars : ah ben en fait, je ne sais pas si l’adjec­tif est valable ici. Ce n’est pas la même recherche sur la couleur j’ai l’impression.

  2. says: Jean-no

    Et un autre peintre intéres­sant, c’est Tibor Csernus. Un hongrois je crois qui a eu une éduca­tion acadé­mique avant de devenir un grand auteur de couver­tures de ”J’ai lu” SF dans les années 60 – 70 et qui peint aujourd’­hui à la manière du Caravage.

  3. says: Provisus

    @Jean-no : Tibor Csernus peint encore ? J’ado­rais ses couv. de J’ai Lu et je me deman­dais juste­ment ce qu’il était devenu…

  4. says: Jean-no

    Ah zut ! Il a fait une intéres­sante carrière de peintre après l’illus­tra­tion, il était dans la galerie Claude Bernard, une des deux seules sérieuses dans la peinture figura­tive à Paris. Ce qui me rappelle que ce matin même j’ai vu un copain qui a posé pour Csernus.

  5. says: Li-An

    J’étais parti pour faire mon kakou et je me rends compte que je n’en ai jamais parlé ici. J’aimais bien ses couver­tures qui étaient très étranges. D’ailleurs, j’ai acheté les Tschaï dont il avait réali­sé les couver­tures pour bosser la BD (de peur d’être influen­cé par Caza).

  6. says: Jean-no

    J’ai bien aimé son succes­seur Caza, et j’aimais bien Chris Foss aussi. J’ai plus de mal avec Siudmak, même si je peux en être nostal­gique. C’est amusant comme une couver­ture peut avoir de l’impor­tance quand c’est la seule et unique image du livre.

  7. says: Jean-no

    Kitschis­sime, insou­te­nable, mais en même temps quand je pense à certains livres (Dune par ex), c’est l’image de Siudmak qui vient en premier. Une forme perverse du syndrome de Stockholm ?

  8. says: Li-An

    Moi qui ai meilleur goût que toi, j’ai lu d’abord Dune en Robert Laffont et c’est dont la couver­ture métal­lique qui vient en premier (heureu­se­ment pour mon équilibre mental).

  9. says: Jean-no

    La couv de Dune est objec­ti­ve­ment moche, mais c’est le premier exemplaire que j’ai eu. Siudmak a moins raté une ou deux couver­tures de Heinlein peut-être… Je dis ça un peu au pif.
    Les couver­tures op-art de Robert Lafont sont effec­ti­ve­ment superbelles.

    @Totoche : Jürg Kreienbühl s’est enfer­mé une décen­nie entière dans la grande galerie de zoolo­gie du museum d’his­toire naturelle (galerie fermée pendant trente ans) et il a fait le portrait de x animaux empaillés, dont ce beau dodo. Il est resté à moisir, avec des dizaines de milliers d’ani­maux empaillés jusqu’à ce que quelqu’un trouve la situa­tion des collec­tions scanda­leuse est décide de trans­for­mer le musée scien­ti­fique fermé en un musée pédago­gique ouvert, en jetant à la poubelle tous les animaux inutiles. Je ne me rappelle plus si le dodo a survé­cu cette fois-là.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *