Holmgren, un illustrateur sans esbrouffe

Il m’arrive d’être agacé par les illus­tra­tions de l’Âge d’Or états-unien. Gros plans amoureux, travail impec­cable d’après photo et modèle, construc­tion impec­cable et impres­sion­nante pour un sujet très trivial… R. John Holmgren (1897- 1963) a un charme très diffé­rent, une recherche de simpli­ci­té des formes et des couleurs, une effica­ci­té sans esbrouffe. Reposer l’œil c’est respec­ter le lecteur – d’ailleurs il ne semble même pas avoir droit à sa page Wikipe­dia.

holmgren-09
J’ai encore pris des fesses
holmgren
Vous ne retirez pas votre jupe pour plonger ?
holmgren-01
il manque juste la barbe et la pipe
holmgren-02
plouf plouf plouf
holmgren-03
ce chapeau se ne démode­ra jamais
holmgren-04
en fait, je n’aime pas les fleurs
holmgren-05
et replouf
holmgren-06
Li-An est encore en retard
holmgren-07
je n’aime que les choses sobres
holmgren-08
femme au volant, tournage bidon

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *